Publicité

16 mai 2020 - 17:00

341 inscriptions

L'ARTERRE présente son bilan de mi-parcours

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

L’organisation l’ARTERRE est en œuvre depuis 18 mois en Chaudière-Appalaches. En date du 1er mai 2020, elle compte un total de 341 inscriptions dans la banque pour le territoire, dont 222 candidats actifs et prêts à un jumelage (112 propriétaires et 110 aspirants-agriculteurs).

En termes de retombées directes, la région compte maintenant sept (7) jumelages complétés, dont quatre (4) en production et transformation végétale ainsi que (2) deux démarrages en production animale. 

Impacts de ces jumelages en agriculture pour notre région :

• Maintien en opération de trois (3) entreprises agricoles grâce à un transfert ;

• Redémarrage d’activités agricoles par l’achat d’actifs (bâtiments et terres) ;

• Établissement de trois (3) nouvelles familles et maintien de deux (2) familles dans la région ;

• 142 hectares de terres mises en valeur (cultivées et boisées) ;

• Nouvelles productions en démarrage (petits fruits et élevage animal) ;

• Cinq (5) référencements pour la réalisation de plans de transfert et de plans de démarrage à des conseillers en gestion agricole.

Il y a dix (10) autres jumelages en cours et la banque de candidats ne cesse d’augmenter. La présence des quatre (4) agents de maillage sur le territoire permet d’effectuer un accompagnement personnalisé et adapté aux adhérents de la banque.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.