Publicité

11 novembre 2020 - 09:00 | Mis à jour : 09:31

Tourisme Chaudière-Appalaches

Tourisme: un bilan d'été acceptable en Beauce

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Frappé de plein fouet par la pandémie mondiale ce printemps, plusieurs incertitudes planaient sur l’été touristique à venir. Quelques mois plus tard, Tourisme Chaudière-Appalaches (TCA) a dressé un bilan acceptable de la saison estivale 2020 dans les circonstances et a souligné l’adaptabilité exceptionnelle des entrepreneurs touristiques de la région.

En octobre dernier, Tourisme Chaudière-Appalaches a mené un sondage pour mettre en lumière un portrait de la saison estivale 2020, pour la période du 1er juillet au 30 septembre.

Au total, ce sont 154 entreprises touristiques de la région qui ont répondu, dont 48 en Beauce, « ce qui apporte un portrait assez juste de la situation ici » selon Marie-Émilie Slater-Grenon, directrice du développement touristique à Destination Beauce.

Dans la Beauce, environ 43% des entreprises touristiques ayant répondu au sondage ont pu ouvrir toutes leurs activités habituelles et 46% n'ont pu ouvrir que quelques-unes de leurs activités. Cependant, 11% ont dû fermer leurs portes de façon temporaire.

« Le camping a été une excellente saison malgré qu'elle ait démarré plus tard cette année. » A expliqué Marie-Émilie Slater-Grenon lors d'une entrevue téléphonique avec EnBeauce.com. « Le Miller Zoo ou le Woodooliparc par exemple, ont su se virer de bord pour présenter une offre différente. L'agrotourisme a quant à lui vraiment bénéficié de la vague d'achat local, le temps des pommes a été spectaculaire et les champs de bleuets se sont vidés en un temps record. Cependant, c'est sûr que les résultats auraient été très différents si le sondage s'était plus orienté vers l'événementiel et les festivals. »

Voici en quelques chiffres le résultat de la saison estivale 2020 pour ces entreprises.

Chiffre d’affaires
- 30% de ces entreprises beauceronnes ont obtenu moins de 25% de leur chiffre d’affaires de 2019
- 10% ont obtenu de 25 à 49% de leur chiffre d’affaires de l’an passé
- 20 % ont obtenu de 50 à 74% de leur chiffre d’affaires de 2019
- 25% ont obtenu de 75 à 100% de leur chiffre d’affaires de l’année dernière
et 15% ont réussi à obtenir un chiffre d’affaires plus élevé que celui de l’année dernière malgré la situation imposée par la pandémie. 

Ces chiffres correspondent à peu près à la moyenne générale des entreprises en Chaudière-Appalaches.

Achalandage
- environ 25% des entreprises ayant participé à ce sondage ont reçu moins de 25% de l’achalandage par rapport à 2019
- 15 % ont accueilli entre 25 à 49% de leur achalandage de 2019
- 18% d’entre elles accueillaient de 50 à 74 % de l’achalandage de 2019
- 22% ont reçu de 75 à 100% d’achalandage par rapport à l’an dernier
et 20% ont accueilli plus de personnes que pendant la saison estivale de 2019.

Ces chiffres correspondent à peu près à la moyenne générale des entreprises en Chaudière-Appalaches.

Rentabilité
- Environ 30% des entreprises de Beauce répondantes prévoient générer des profits suite à cette saison estivale particulière
- environ 40% prévoient de simplement couvrir leurs frais (surtout générés par les adaptations dues à la pandémie)
et malheureusement, 30 % d’entre elles prévoient avoir opéré à perte.

Enfin, selon le sondage de performance effectué par TCA sur la saison estivale du 1er juillet au 30 septembre 2020, 61% des 48 entreprises beauceronnes ayant répondu sont satisfaites de leur saison. Qui plus est, 71 % sont tout de même confiants pour le futur.

« Par un heureux hasard, la clientèle d'ici vient beaucoup de la région et les gens ont vraiment été solidaires. Ils ont pris leurs vacances ici et ont découvert les entreprises locales. Les Beaucerons sont solidaires et je pense que cette année le message est encore très bien passé à ce niveau-là. » A conclu la directrice du développement touristique de Destination Beauce.

Chaudière-Appalaches
À l’instar du reste du Québec, les secteurs de l'agrotourisme, du plein air, des campings, des chalets et des hébergements insolites en nature ont eu la cote cet été. 

Les résultats sont plus variables et mitigés dans les hébergements traditionnels, les gîtes, les attraits culturels et l’événementiel qui ont subi beaucoup plus difficilement les contrecoups de la pandémie. Quant à lui, le tourisme d’affaires fait face à des pertes de revenus « massives » liées à la situation qui perdure.

Selon le sondage, 85% des entreprises ont pu maintenir un niveau d'activités, mais pour la plupart, elles ont dû adapter leur offre et opérer une capacité d’accueil réduite afin de respecter les mesures sanitaires établies. 

De ce fait, la majorité des entreprises ont connu une baisse d’achalandage moyenne estimée à environ 70% versus l’année dernière, et ce, bien que la clientèle fût au rendez-vous. 

« Soulignons l’adaptabilité, la résilience et l’inventivité hors du commun dont nos entrepreneurs touristiques font preuve depuis le début de cette pandémie. C’est incroyable le travail qui est réalisé quotidiennement par chacun d’eux pour trouver des avenues pour se réinventer afin de tenir bon durant ce tsunami » a mentionné Odile Turgeon, directrice marketing de Tourisme Chaudière-Appalaches.

Plan de relance TCA
En juin dernier, TCA a soumis un plan de relance à ses membres pour mettre de l’avant huit mesures additionnelles qui venaient en complément au plan marketing de la destination. 

Une stratégie claire était établie pour suivre graduellement les étapes de déconfinement et le degré d’ouverture de la clientèle à partir en escapades. 

Du 1er juillet au 30 septembre 2020, la campagne et toutes les autres actions marketing orchestrées par TCA ont permis de générer plus de 1 215 000 visites sur le site web, et enregistrent un achalandage record le 22 juillet avec 21 000 visites. Il s’agit d’une progression de 33 % comparativement à l’an dernier qui avait enregistré l’une des meilleures performances.

Saison hivernale
Voulant continuer à mettre de l’avant la région malgré le décret de la zone rouge et profitant d’une grande visibilité sur le web, TCA a lancé la toute première édition de la Boutique de Noël en ligne de la Chaudière-Appalaches. 

Dans le but de suivre le mouvement d’achat local, plus de 50 entreprises membres sont présentes dans cette boutique. 

Tourisme Chaudière‐Appalaches est un organisme privé à but non lucratif et reconnu comme l’interlocuteur régional privilégié en matière de tourisme par Tourisme Québec. 530 entreprises et organismes sont membres. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.