Publicité

18 novembre 2020 - 12:30 | Mis à jour : 12:32

Hébergement et promotion

Québec annonce 65,5 M$ en soutien à l'industrie touristique

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a annoncé lors d'une conférence de presse ce matin, des mesures supplémentaires totalisant 65,5 millions de dollars, afin de soutenir l'industrie touristique.

Ces investissements agissent sur deux fronts : ils appuient, par le biais d'aides immédiates ciblées, les entreprises touristiques qui font face aux effets de la pandémie et ils créent un contexte favorable à une relance importante une fois le moment venu.

Ces nouvelles mesures s'ajoutent au Plan de relance touristique, annoncé en juin dernier et doté de 753 millions de dollars, ainsi qu'aux ajustements apportés le 10 novembre au Programme d'action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) - volet Tourisme, et à l'Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM).

« Avec les mesures annoncées aujourd'hui, nous posons une autre série de gestes concrets pour accompagner les entrepreneurs et les employés de l'industrie touristique affectés par la crise mondiale que nous vivons. Nous travaillons tous ensemble vers un objectif commun, soit celui de préserver et de protéger ce qui fait du Québec une destination comme nulle autre, tout en préparant le terrain d'une relance où nous devrons nous distinguer. Nous agissons autant pour répondre aux besoins immédiats des entrepreneurs que pour maintenir nos actifs stratégiques, et ce, tout en donnant à l'industrie les moyens de se projeter dans l'avenir postpandémie. » De dire Caroline Proulx.

Répartissions des 65,5 millions de dollars

- 38 millions de dollars pour appuyer le secteur de l'hébergement touristique

Un soutien financier sera accordé aux entreprises sur la base de l'écart de la taxe sur l'hébergement (TSH) versée pour les deuxième et troisième trimestres de 2020, par rapport à celle versée pour ces mêmes trimestres en 2019. Le montant versé compensera la totalité de l'écart, ou un maximum de 200 000 $ par établissement.

Les entreprises visées sont les établissements de pourvoirie, les gîtes et les établissements hôteliers de 4 à 299 chambres démontrant une baisse d'au moins 30 % du montant de TSH perçu pour les deuxième et troisième trimestres de 2020 combinés, par rapport à la même période en 2019.

- 17 millions de dollars pour soutenir les portes d'entrée touristiques du Québec

Un nouveau volet des Ententes de partenariat régional en tourisme (EPRT) sera créé pour les régions touristiques de Montréal, de Québec et de l'Outaouais, particulièrement touchées par la baisse du nombre de touristes.

L'objectif est d'éviter la déstructuration de l'offre touristique emblématique du Québec en soutenant les entreprises considérées comme stratégiques pour la relance postpandémique.

- 5 millions de dollars pour la promotion touristique sur les marchés québécois et hors Québec

Afin de préparer la relance touristique sur les marchés intra et hors Québec, l'Alliance de l'industrie touristique du Québec se préparera à mener des actions de promotion qui permettront prioritairement d'inciter les Québécois à découvrir ou à redécouvrir leur province ainsi que d'attirer de nouveaux touristes hors Québec, en plus de fidéliser la clientèle intérieure et extérieure ayant déjà vécu une expérience touristique au Québec.

- 2,5 millions de dollars pour la relance du tourisme d'affaires à Montréal

L'aide financière permettra à Tourisme Montréal de travailler de pair avec le Palais des congrès de Montréal pour soutenir la venue de congrès, de réunions et d'expositions dans la métropole, pour réaliser une offensive majeure auprès des clients du secteur du tourisme d'affaires et pour soutenir l'adaptation du secteur aux besoins découlant de la crise.

- 3 millions de dollars sur trois ans accordés au Conseil québécois des ressources humaines en tourisme pour la mise en œuvre d'actions ciblées visant à contrer les effets de la pandémie sur la main-d'œuvre en tourisme.

Plus précisément, les objectifs sont de développer les compétences au sein des entreprises touristiques, notamment par la mise en place de formations adaptées aux besoins du marché du travail et de mettre en place des outils, des services et de l'accompagnement pour favoriser l'attraction et la rétention de la main-d'œuvre en tourisme.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Difficile de relancer le tourisme si on nous répète de rester à la maison, ne pas sortir, ne pas aller entre régions....

    Normand - 2020-11-18 12:40