Publicité

22 novembre 2021 - 14:00 | Mis à jour : 17:29

Situation temporaire

Manac Saint-Georges forcée de ralentir sa production faute de matériel

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 2

L’usine de Manac à Saint-Georges a été dans l’obligation du 18 au 20 novembre de diminuer son rythme de production pour cause de rupture de matériels.

L’entreprise ne manque pas de commande, bien au contraire, mais la difficulté à s'approvisionner s’est fait sentir. Selon Hugo Dessaint, vice-président aux opérations de Manac, « Depuis le début de la pandémie de Covid-19, nous rencontrons des difficultés d’approvisionnement de composantes nécessaires à nos opérations. Jusqu’à maintenant, notre équipe d’approvisionnement a effectué un travail remarquable pour limiter les effets de cette problématique mondiale et soutenir nos opérations. La situation s’est rapidement détériorée au cours des derniers jours et nous sommes contraints de ralentir notre rythme de production pour une durée indéterminée. »

M. Dessaint poursuit :  « Notre équipe des ressources humaines travaille à pied d’œuvre pour accompagner et guider nos collègues qui vivent des mises à pieds temporaires ou changements à leurs horaires de travail. Nous tenons à rassurer nos employés à l’effet que nous engageons toutes les mesures qui sont mises à notre disposition pour accélérer le retour à la normale. Nos carnets de commandes sont solides et nous sommes confiants que la situation dans la chaîne d’approvisionnements s’améliorera. Quoique l’instabilité de la chaîne d’approvisionnement mondiale puisse persister en 2022, nous prenons plusieurs mesures concrètes pour atténuer l’impact que cela aura sur nos activités. »

Les opérations interrompues sur certaines lignes de production ont déjà partiellement repris depuis dimanche.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des entrepreneurs de la Beauce qui sont inspirants et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Ca sent pas bon ca... j'espère que les employés coupés s'en souviendrons

    Nico - 2021-11-22 14:14
  • NICO...je peut comprendre ta frustration........L'employeur na pas le control sur la fabrication de aluminum ,,,,,,ont fabrique des fourgons avec des pieces en aluminum.....mai on ne concoit pas aluminum cest un probleme de la chaine des fournisseurs et des( fonderies) qui eux ont peine et misere a trouver des composant chimiques pour la fabriquer,,

    L Poulin - 2021-11-23 13:00