Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Saint-Prosper

Tout est bien qui finit bien pour la ferme de Martine Boulet

durée 18h00
3 février 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Tout est bien qui finit bien pour Martine Boulet qui avait dû passer un mois et demi sans eau, ni pour sa maison, ni pour ses animaux. 

En effet, les canalisations d’eau de cette propriétaire d’une ferme de Saint-Prosper avaient brisé à seulement deux jours de Noël. Elle a donc passé le temps des Fêtes et le mois de janvier à chercher de l’aide et des solutions pour sauver sa ferme. Grâce au soutien qu’elle a trouvé, elle peut désormais avancer.

« Pour moi là c’est comme si je venais de tourner la page des mésaventures et je viens d’en ouvrir une nouvelle sur une histoire qui commence et qui va être très belle », a raconté avec soulagement la fermière de 34 ans. 

Un puits enfin creusé
Le cœur de son problème c’était de devoir creuser un nouveau puits en plein hiver. La météo très froide des dernières semaines combinée au temps des Fêtes ne permettaient pas la réalisation de cette étape.

Finalement, Martine a trouvé une entreprise disponible et à l’écoute pour creuser un puits artésien sur son terrain. L’opération a eu lieu ce mercredi 2 février. Évalué entre 140 et 180 pieds de profondeur, il n’aura fallu que 70 pieds pour trouver de l’eau en quantité suffisante. 

« Finalement j’ai eu mon miracle de Noël ! »

Il va falloir attendre encore environ un mois pour que l’eau devienne propre à la consommation, mais c’est tout de même un immense soulagement pour la propriétaire qui se voyait déjà mettre la clé sous la porte. En attendant, ce nouveau puits permet de se laver, de faire la vaisselle ou encore d’avoir une toilette. 

« Dans les prochains jours, je vais travailler à remettre tout l'élevage rondement parce que j'aurais plus de temps à passer sur la route pour aller chercher de l'eau, etc. J'ai même un nouvel emploi en cours! »

Un soutien au-delà des espérances
Dans l’espoir de pouvoir financer ses travaux, Martine Boulet avait ouvert une cagnotte Go Fund Me avec un objectif de 10 000 $. Finalement, grâce au partage des gens sur les réseaux sociaux et aux journalistes qu’elle a rencontrés, elle a pu obtenir 13 000 $ de dons, parfois de gens qu’elle ne « connaît même pas ». 

« Je ne pensais pas avoir un soutien comme ça. Je pense sérieusement que j’aurais coulé. Mais comme je le disais aux gens, j’ai été entendu, ça a été une chance », soutenait-elle lors d’une conversation téléphonique avec EnBeauce.com. « C’est important de montrer qu’au final il y a de l’espoir. »

Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, s’est même investi pour aider Martine. « Il a été d’une grande aide, avec Paule Thibaudeau, ils ont fait énormément bouger les choses pour moi via le ministère de l’Agriculture », a raconté l’entrepreneuse. « J’ai pu obtenir des subventions pour mon bâtiment, pour des améliorations dont j’avais besoin. » 

Elle a également pu installer des chaufferettes agricoles pour régler la problématique de froid qu'elle avait rencontré dans son poulailler. À cause de ça, elle avait perdu au moins une centaine de poules de races.

Elle a aussi obtenu du financement pour refaire les installations et mieux isoler ses bâtiments. « Tout ça m’a permis de stabiliser et de voir que ça va bien aller, enfin! » Qui plus est, elle va avoir de nouveaux reproducteurs. De nouvelles agnelles arriveront dans le troupeau au printemps prochain ainsi que des truies.

Enfin, sa ferme devrait bientôt obtenir une subvention pour une génératrice à démarrage automatique. Ce qui représente une grande aide en raison des nombreuses coupures de courant qui ont causé du tort à ces bêtes l’an dernier. 

« Au final tout est bien qui finit bien. Les étoiles s'alignent », de conclure Martine.

Pour remercier toutes les personnes qui lui sont venues en aide, la propriétaire envisage d’organiser une porte ouverte de sa ferme durant l’été. 

À lire également:
Une ferme de Saint-Prosper en péril

commentairesCommentaires

3

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • M
    Madeleine
    temps Il y a 2 ans
    Wow tellement contente pour elle!!
    Elle a malgré tout été chanceuse oui,
    elle ça l'a bien fini!!!
  • B
    Benoit
    temps Il y a 2 ans
    Bonjour quel courage que sa prend problème d'eau e froid bravo d'avoir passer au travers de cela très fier de toi.
  • JPA
    Jean-Pierre Audet
    temps Il y a 2 ans
    Bonnes nouvelles!!!
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Les élus de Beauce-Sartigan résolus à soutenir les médias locaux

Se disant interpellés par la survie des médias locaux, les maires de la MRC de Beauce-Sartigan ont adopté, mercredi, une résolution qui confirme l’engagement de leur administration à maintenir l’utilisation de ceux-ci «comme outils de transmission d’informations.» Les élus évaluent que l’avènement du numérique et des réseaux sociaux a remis en ...

22 février 2024

Promutuel Assurance s'installe au centre-ville de Saint-Georges

Un édifice, qui accueillera le courtier en assurances Promutuel, sera construit dès ce printemps à l'intersection de la première avenue et de la Promenade Redmond à Saint-Georges. C'est un responsable de l'entreprise immobilière Gestion Tri, qui a confirmé la nouvelle à EnBeauce.com. Le bâtiment, d'une superficie de plus de 8 000 pieds carrés ...

22 février 2024

Programme d'assurance récolte: 21,2 M$ de plus pour la production de foin et de pâturages

Comme la saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin, la Financière agricole du Québec (FAC) vient d'annoncer qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC). Pour la ...