X
Rechercher
Publicité

Économie Circulaire Beauce-Appalaches Lotbinière (ECBAL)

Deux entreprises de la Beauce collaborent pour être plus vertes

durée 08h00
1 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Le projet Économie Circulaire Beauce-Appalaches-Lotbinière (ECBAL) présente sa toute première symbiose industrielle réalisée sur son territoire entre l’entreprise d’entomoculture Groupe Neoxis, de Sainte-Marie, et la meunerie Nutrigène Inc. de Saint-Isidore.

Par la nature de sa production de moulée d’élevage, Nutrigène Inc. génère de la farine de meunerie. Comme cette matière organique est rejetée de façon constante par l’entreprise, sa réutilisation était une avenue intéressante pour consolider un maillage avec une autre entreprise. Entre-temps, les conseillers en économie circulaire ont fait la connaissance du Groupe Neoxis, une compagnie spécialisée dans l’entomoculture et plus spécifiquement dans l’élevage du ténébrion, également connu à son stade de larve comme le ver de farine ou encore le ver de meunerie.

À la suite d’une rencontre tripartite entre les deux entreprises et les conseillers en économie circulaire, une phase expérimentale d’élevage test a été lancée afin de vérifier la croissance des ténébrions grâce à un échantillon de farine fourni par Nutrigène Inc. Après quelques semaines, les résultats se sont avérés concluants, et un maillage entre les deux entreprises s’est négocié. Les extrants de la meunerie sont donc devenus des intrants de qualité pour le Groupe Neoxis. Cette réalisation est un bel exemple d’écologie industrielle et d’économie circulaire.

« Pour Neoxis, il s’agit d’une collaboration idéale puisque la mission de notre entreprise est de valoriser des matières résiduelles de façon efficace afin d’en faire des produits de qualités et écologiques. Nous en sommes donc très heureux », explique Miguel Pérusse du Groupe Neoxis

« Soutenir les entrepreneurs agricoles dans la Chaudière-Appalaches fait partie de notre ADN depuis 27 ans. Nous sommes fiers d’être un partenaire pour ce projet de valorisation des déchets et invitons toutes les entreprises à embarquer dans le mouvement! », ajoute Francis Paré de Nutrigène Inc.

Rappelons que le mandat d’ECBAL est de réduire la quantité de matières envoyées aux centres d’enfouissement par les industries, commerces et institutions (ICI), et de mettre en œuvre des démarches d’adaptation aux nouvelles réalités économiques et environnementales. Ainsi, on réduit les frais associés à l’enfouissement de matières secondaires en retournant celles-ci dans la boucle de production.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h15

Feu vert à l’entente entre Hydro-Québec et Énergir

La Régie de l’énergie donne le feu vert au partenariat entre Hydro−Québec et le distributeur de gaz naturel Énergir, une entente qui avait été critiquée par des groupes de consommateurs et environnementalistes. L’entente, annoncée en juillet dernier, vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) en convertissant à la biénergie des ...

18 mai 2022

Projet «Ôtres choses»: premier lauréat du Fonds Nouveaux Attraits Touristiques

Le projet Ôtres choses, présenté par l’entreprise Les Ôtres hébergement et cie inc., est le tout premier lauréat du Fonds Nouveaux Attraits Touristiques (FNAT) lancé en novembre 2021 par le Conseil économique de Beauce (CEB). Cette annonce a été faite lors d’une conférence tenue dans une ambiance chaleureuse cet après-midi dans l’un des logements ...

18 mai 2022

Mortalité des abeilles: les apiculteurs réclament une aide d’urgence

Les craintes des apiculteurs québécois se sont confirmées. Pour les aider à encaisser le choc d’une mortalité trois fois plus élevée que la moyenne, ils réclament une aide d’urgence du fédéral et du provincial. Les membres des Apiculteurs et des apicultrices du Québec (AADQ) ont enregistré, en moyenne, une mortalité de 60 % dans leurs ruches, a ...