X
Rechercher
Publicité

Annonce du gouvernement fédéral

Recrutement de travailleurs étrangers: les assouplissements bien accueillis par le milieu économique

durée 11h00
7 avril 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) annoncés par la ministre de l’Emploi et du Développement social apporte de nouvelles mesures qui sont favorablement accueillies par plusieurs groupes économiques de Chaudière-Appalaches.

Ces changements touchent entre autres la validité de l’étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) qui passera de 6 mois à 18 mois, la durée maximale des permis de travail qui passera de deux à trois ans dans le volet des emplois à haut salaire ainsi que la hausse du plafond d’embauche à 20 % pour tous les secteurs économiques du volet des bas salaires et même à 30 % pour certains secteurs.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour nos entreprises, car chaque avancée permettant de faciliter le recrutement de travailleurs internationaux a un impact sur leur capacité de production. Ce pas dans la bonne direction montre la voie pour les prochains enjeux, et ajoutera de la pression pour trouver des solutions supplémentaires pour le logement », s’est réjoui Marc-Alexandre Brousseau, maire de Thetford Mines et président par intérim de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA).

Rappelons que dans la foulée du rapport d’enquête « Impacts économiques de la pénurie de main-d’œuvre en Chaudière-Appalaches », publié le 9 novembre dernier, les élus et manufacturiers de la région réclamaient des mesures ayant un impact direct sur l’accélération de l’augmentation du bassin de main-d’œuvre et l’obtention de la résidence permanente des travailleurs étrangers dans le secteur manufacturier.

« Nous sommes heureux de ces annonces positives au niveau de l’immigration des travailleurs étrangers temporaires. Je salue surtout le fait de réduire le fardeau bureaucratique au EIMT et des permis de travail, notre gouvernement réduit ainsi beaucoup de travail à non-valeur ajouté. Nous sommes heureux que nous ayons été entendus, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. En revanche, quand les canaux de communications sont ouverts, tout est possible », a laissé savoir Louis Veilleux, président chez MetalBernard.

Bien que ces nouvelles mesures misent par le fédéral favoriseront et faciliteront l’arrivée de travailleurs étrangers temporaires au cours des prochains mois, la TREMCA, accompagnée de leur réseau régional de développement économique, Chaudière-Appalaches Économique (CAÉ), ainsi que le secteur manufacturier espèrent que le provincial envisage de modifier ses conditions d’accès à la résidence permanente. Cela permettrait de retenir ces nouveaux travailleurs au Québec et d’éviter qu’ils se découragent et envisagent un aménagement dans d’autres provinces.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 11h30

Essence: le prix à la pompe continue de grimper fortement

Encore une fois, les Beaucerons se sont levés ce matin en découvrant que le prix de l’essence à la pompe venait à nouveau d’exploser au plus grand malheur de leur budget. En effet, on parle d’une augmentation de neuf sous le litre. Les nouveaux chiffres sur les panneaux pour l’essence régulière sont de 2,14.2 ¢/litre. Les propriétaires de ...

15 mai 2022

L'entreprise Mirage inaugure le Salon des étudiants-athlètes du Rouge et Or

Le manufacturier Mirage, Vintage et Ten Oaks, ont collaboré avec l’Université Laval en inaugurant le Salon des étudiant(e)s-athlètes et en contribuant au programme d’excellence sportive du Rouge et Or. Ce tout nouveau salon a été pensé afin de favoriser l’interaction entre les athlètes des 18 équipes du Rouge et Or, en plus d’offrir un programme ...

14 mai 2022

Plus de 175 000 $ investis pour 4 entreprises de la MRC des Etchemins

La MRC des Etchemins a annoncé l’octroi de 101 237 $ à quatre projets dans le cadre de la phase 3 du Plan de relance économique ainsi que de 75 000 $ de l’enveloppe de la Politique de soutien aux entreprises, le tout totalisant un investissement de 176 237 $ dans le milieu. Les promoteurs soutenus dans le cadre de ces programmes sont ...