Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Revalorisation des résidus miniers

Création d'un Pôle économique vert en Chaudière-Appalaches 

durée 16h15
16 décembre 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Dans un contexte où plusieurs projets de valorisation des résidus miniers pointent à l’horizon, les entreprises de technologies vertes de transformation sécuritaire et de  revalorisation de résidus miniers critiques et stratégiques sur le territoire de la région de Thetford-Beauce viennent de former le Pôle économique vert de Chaudière-Appalaches  (PEVCA).

La création de l'organisme est fondée sur une vision d’avenir de ses membres qui voient dans la valorisation des résidus miniers une façon de transformer le paysage des régions caractérisées depuis de nombreuses années par la présence de milliers de tonnes de résidus miniers.

Les parties prenantes au pôle sont convaincues que ces ressources minérales, qui se retrouvent sur les territoires de la MRC des Appalaches et de Beauce-Centre, représentent un potentiel socioéconomique incontournable pour la région et pour tout  le Québec.

Le Pôle économique vert de Chaudière-Appalaches compte sept membres officiels, soit SIGMA, DEVTECH, ECO2 Magnesia, KSM, 3R Minéral, Englobe Corp, Planetary Technologies et Les Sables Olimag, une nouvelle génération d’entrepreneurs déterminés à minimiser leur empreinte écologique avec des opérations industrielles basées sur la science, l’innovation et les principes de l’économie circulaire.

Au total, les entreprises et les projets regroupés sous le PEVCA représentent:

• des investissements de près de 500 millions de dollars; 
• la transformation et la revalorisation de plus de 100 millions de tonnes de résidus miniers;
• plus de 150 nouveaux emplois pour la région de Chaudière-Appalaches;
• la restauration et la revégétalisation des sites miniers.

À ce jour, plus de 125 hectares de haldes minières ont été stérilisées et plus de  20 000 épinettes blanches ont été plantées.

« Notre objectif premier est de contribuer positivement au développement d’une nouvelle industrie  écologique qui aura des retombées socioéconomiques et environnementales importantes pour la région.  Ultimement, le Pôle veut contribuer à la fierté de la région et permettre à la communauté de s’assurer d’un  avenir économique vert et prospère », a déclaré la directrice générale du PEVCA, Chantal Gauvin.

PHOTO — De gauche à droite: Nathacha Bédard, attachée politique de la députée de Lotbinière-Frontenac Isabelle Lecours, Michel Verreault, maire suppléant de Thetford Mines, Bernard Swarbrick, conseiller en communications chez Planetary Technologies, Paul Vachon conseiller spécial du Pôle économique vert de Chaudière-Appalaches, Mike Kelland, président-directeur général du Planetary Technologies, Chantal Gauvin, directrice générale du Pôle économique vert de Chaudière-Appalaches, David Lemieux président de KSM, Daniel Deschênes directeur régional chez Englobe Corp., Kathleen Verret, vice-présidente exécutive de SIGMA Devtech, Benoit Piuze, directeur du développement des affaires chez Les Sables Olimag, Luc Provençal, député de Beauce-Nord, Guy Bérard, président 3R Minéral et Daniel Kunin, président-directeur général d'ECO2 Magnesia.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les élus de Beauce-Sartigan résolus à soutenir les médias locaux

Se disant interpellés par la survie des médias locaux, les maires de la MRC de Beauce-Sartigan ont adopté, mercredi, une résolution qui confirme l’engagement de leur administration à maintenir l’utilisation de ceux-ci «comme outils de transmission d’informations.» Les élus évaluent que l’avènement du numérique et des réseaux sociaux a remis en ...

durée Hier 15h30

Promutuel Assurance s'installe au centre-ville de Saint-Georges

Un édifice, qui accueillera le courtier en assurances Promutuel, sera construit dès ce printemps à l'intersection de la première avenue et de la Promenade Redmond à Saint-Georges. C'est un responsable de l'entreprise immobilière Gestion Tri, qui a confirmé la nouvelle à EnBeauce.com. Le bâtiment, d'une superficie de plus de 8 000 pieds carrés ...

durée Hier 10h00

Programme d'assurance récolte: 21,2 M$ de plus pour la production de foin et de pâturages

Comme la saison agricole 2023 a été caractérisée par des situations climatiques défavorables à la production de foin, la Financière agricole du Québec (FAC) vient d'annoncer qu'elle versera près de 21,2 millions de dollars supplémentaires à 3 276 entreprises de foin et de pâturages dans le cadre du Programme d'assurance récolte (ASREC). Pour la ...