Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Retrait du Plan conjoint

Mise en marché du porc: l'entreprise duBreton demande l'appui de la députation québécoise

durée 08h00
1 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Avec près de 2000 signatures recueillies à sa pétition lancée au début du mois, et le soutien de plusieurs parties prenantes, l'entreprise duBreton réclame maintenant l’appui de tous les députés de l’Assemblée nationale du Québec à sa demande d’exclusion du Plan conjoint de mise en marché collective des porcs du Québec.

« Nous souhaitons être exclu du Plan conjoint des producteurs de porcs du Québec et de la mise en marché collective et de cesser de financer la production porcine de masse et  ces appuis sont essentiels dans nos démarches », a déclaré le président de l’entreprise, Vincent Breton, par voie de communiqué de presse.

Parmi les groupes qui ont manifesté leur solidarité envers le producteur et transformateur de porc biologique, on retrouve notamment l’Institut Jean Garon, l’Association pour le commerce biologique du Canada, et les municipalités de Rivière-du-Loup et de Saint-Bernard. C'est dans cette dernière que se trouve le siège social de l'entreprise.

Pour Vincent Breton, sa compagnie subit une injustice tout comme d’autres producteurs et entreprises familiales du  Québec, estime-t-il, car les programmes d’aide en place, comme l’ASRA (assurance stabilisation des revenus agricoles), sont devenus des  programmes adaptés pour supporter l’industrie de porcs de commodité, contrairement à leur mission historique qui était d’assurer un revenu stable à tous les producteurs. « La cotisation spéciale pour le détournement des porcs prélevée sur les paies des producteurs, qui font des porcs de spécialité, en est un exemple. Les producteurs de porcs de spécialité doivent absorber les coûts liés aux difficultés vécues dans le marché des porcs de commodité alors qu’ils ne reçoivent pas d’aide des Éleveurs [de porcs du Québec] pour les coûts plus élevés liés à leur production »,  conclut le président de duBreton.

À lire également

Mise en marché du porc au Québec: duBreton lance une pétition pour sortir du plan conjoint

Des augmentations salariales jusqu'à 15% pour les travailleurs de duBreton

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Deux projets étudiants honorés au 26e Défi OSEntreprendre

Cette année, le Cégep Beauce-Appalaches sera représenté dans les régions de Chaudière-Appalaches et de l’Estrie au 26e Défi OSEntreprendre grâce à ses étudiants. Au Cégep Beauce-Appalaches, 67 étudiants ont relevé le défi de présenter des initiatives entrepreneuriales à travers 17 projets novateurs. Leur mandat: créer un produit, un service ou ...

durée Hier 8h00

Peggy Duquet nommée présidente du CEB

Le Conseil économique de Beauce (CEB) a présenté, ce mercredi 10 avril, le bilan de son année 2023 lors de sa traditionnelle assemblée annuelle au Centre de congrès le Georgesville. Les administrateurs du CEB en ont profité pour élire Peggy Duquet, de l'entreprise Métal Duquet, au titre de présidente. Jonathan Maheux, de BVA, devient quant à lui ...

10 avril 2024

La Banque du Canada laisse son taux directeur inchangé

La Banque du Canada pourrait commencer à abaisser son taux d'intérêt directeur lors de sa prochaine décision en juin, après avoir décidé de le maintenir au même niveau. C'est ce qu'a avancé le gouverneur de la banque centrale, Tiff Macklem.  «Oui, c'est dans le domaine du possible», a répondu M. Macklem en réponse à une question sur la ...