Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Négociations de la convention collective

Manif des syndiqués d'Altrum pour dénoncer leur employeur

durée 12h00
29 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La quarantaine d'employés, membres du Syndicat des travailleurs du plastique de Beauce (CSN), tiennent ce midi une manifestation devant l'usine d'Altrum, à Saint-Martin, pour dénoncer l’attitude de l’employeur face à la négociation actuelle pour le renouvellement de leur convention collective.

« Les offres salariales de l’employeur sont ridicules », affirme Lisa Busque, présidente du syndicat. « Il nous propose essentiellement d’être plus pauvre après la signature qu’avant celle-ci. Comment peut-il penser que c’est acceptable? »

Elle voit comme une «insulte» et un manque de «respect» l'offre de 62 cents d’augmentation de l'heure, qui est proposée par la partie patronale, et qui est en deçà de l'inflation. « L’usine roule présentement à plein régime. Clairement, on ne manque pas de travail. L’employeur fait même affaire avec des sous-traitants pour y arriver. Il n’y a aucune raison qu’il continue dans cette direction », signale Mme Busque.

La convention du contrat de travail est échue depuis un peu plus de neuf mois. Les négociations ont commencé l'automne dernier. Pour l'instant, aucun mandat de grève n’a été adopté par le syndicat

Sortie surprenante
Jointe au téléphone par EnBeauce.com, la chef des opérations d'Altrum, Sandy Bougie, s'est dit «surprise» de la sortie publique du syndicat. « Nous venons à peine de commencer les discussions du salarial. Nous avons déjà réglé tout le normatif »,a -t-elle confié.

Elle est aussi étonnée de cette stratégie syndicale de confrontation, alors que durant le dernier contrat de travail qui vient d'échoir, et qui a duré sept ans, les relations de travail ont été au beau fixe et aucun grief syndical n'a été déposé.

La manifestation d'aujourd'hui n'a aucun impact sur la production de cette entreprise, qui fabrique des plaques et trophées, puisqu'elle a lieu durant l'heure de lunch des employés.

Mme Bougie s'en remet à la prochaine rencontre de conciliation, prévue le 7 mai, pour reprendre le dialogue.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Près de 216 golfeurs au tournoi de la Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce

La Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce (CCINB) organisait, ce jeudi 23 mai, la 31e édition de son tournoi de golf. Plus de 200 golfeurs ont ains pu prendre place sur les terrains du Club de Golf Sainte-Marie. Cette année, l'événement était sous la présidence d’honneur d' Annie Bilodeau et de Guy Cliche de la quincaillerie Émile ...

durée Hier 16h15

Crise agricole: des gestes à la hauteur sont requis dès maintenant, dit l'UPA

Près de 200 élus et professionnels de l’Union des producteurs agricoles (UPA), et de l’ensemble de ses 37 organisations affiliées, ont fait le point aujourd’hui, à l’occasion d’une importante rencontre provinciale sur la mobilisation et la crise en agriculture, sur le contexte économique difficile, la  précarité de milliers d’entreprises agricoles ...

durée Hier 12h00

Essence: un accès amélioré aux prix quotidiens à compter du 21 juin

La Régie de l'énergie du Québec entreprend une première phase d'amélioration de ses outils de surveillance des prix de l'essence, pour mieux renseigner les consommateurs du Québec, a-t-on fait savoir mercredi, par voie de communiqué de presse. En effet, l'organisme implante présentement de nouvelles fonctionnalités à son site web qui seront ...