Publicité

22 décembre 2019 - 04:00

MEILLEURS VOEUX À TOUS À L'OCCASION DES FÊTES

Toutes les réactions 1

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

En mon nom personnel et au nom de la Société Historique Sartigan, je souhaite à tous ceux qui nous suivent ici un très Joyeux Noël et une Bonne et Heureuse Année. Que votre bonheur se concrétise sous l'angle des trois «S»: Santé, Sagesse et Sérénité.

J'accompagne ces souhaits de photos évoquant cette période festive d'autrefois dans notre belle ville. D'abord, la façade du commerce de la Maison J. Adalbert Gagné en 1958 (photo 1). Né en 1898, cet important marchand de meubles a commencé sa carrière tout jeune à l'emploi de M. Gédéon Gagné, lui-même marchand. Puis il fut recruté dans les années '20 par la compagnie Légaré Meubles dont il fut gérant pour la succursale de Mégantic puis de Saint-Georges. Il acheta le magasin de cette entreprise à Saint-Georges en 1935 et le renomma La Maison J. A. Gagné. Dans les années '50 et '60, c'était le plus gros magasin de meubles du genre 60 miles à la ronde. De plus, M. Gagné a été maire de notre ville de 1958 à 1960. Son commerce était situé au 561 de la 1re avenue, tout juste en face de l'ancien pont de fer. Il ne lésinait pas avec les décorations, comme on peut le constater à cette photo de la façade transformée en crèche de Noël géante, en 1958. Wow, je me souviens encore de ce décor féérique, même si je n'étais qu'un enfant à l'époque. Quel souvenir impérissable. Photo 2: encore au même endroit, l'année suivante: l'arrivée du Père Noël au centre-ville en 1959. C'était tout un événement, remarquez tous les enfants avec leurs parents pour voir ce grand personnage. C'était au pied de la descente du pont de fer dans l'est, arrivant en plein centre du secteur commercial. C'était la féérie de Noël. Autre scène vers 1954 à la photo 3: la 1re avenue en soirée, dans son décor des Fêtes à une époque où les centre d'achats n'existaient pas encore. Les marchands et la ville s'entendaient pour décorer les lieux de façon remarquable. Ce qu'on ne voit pas toutefois, ce sont les «haut-parleurs» disséminés un peu partout en ville, diffusant de la belle musique de Noël du matin au soir jusqu'à la Fête des Rois (6 janvier), créant ainsi un atmosphère encore plus féérique. On a continué à décorer certains commerces, comme le fameux restaurant du Manoir Pozer au début des années 2000, à la 4e photo. Vraiment lumineux. Et finalement, une famille qui a longtemps contribué à la célébration des Fêtes dans notre ville, M. et Mme Jacques Philippeau, qui ont illuminé leur résidence de façon spectaculaire pendant plusieurs années. La 5e photo nous offre une vue extraordinaire sur un véritable oeuvre d'art qui attirait des centaines de visiteurs pour admirer ce décor grandiose, non loin du CÉGEP. C'était en décembre 2018, dernière année où ils ont aménagé cet arrangement de rêve. On y entendait de la musique de Noël. En plus qu'ils distribuaient des toutous aux enfants. C'était merveilleux.

Photos 1, 2 et 3 du fonds Claude Loubier. Photo 4 de M. Yvon Thibodeau. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Merci Pierre de nous rappeler de si beaux souvenirs de notre enfance.
    en plus, tu fais connaître notre ville de ce temps là. Beaucoup de jeunes ignore comment était notre St-Georges à cette époque. Merci! Merci!

    Louisette G Fouquet - 2019-12-22 11:55