Publicité

18 octobre 2020 - 04:00

VUE DU BAS DE LA VILLE EN 1907

Toutes les réactions 1

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

C'est ainsi que les géorgiens appelaient autrefois ce secteur. Le collectionneur de photos anciennes Claude Loubier s'est donné la peine de décrire la plupart de ces bâtiments, lesquels sont identifiés grâce à des numéros. Voici textuellement ce qu'il a écrit à ce sujet.

  1. Ancienne maison de Maurice Jacob (O.Keefe). Elle fut construite par les frères François et Ludger Bérubé pour Georges Paquet, tanneur. A ensuite appartenu à Maurice Jacob, qui a fait avancer cette maison de 50 pieds pour la rapprocher de la rue vers 1973. Elle existe encore et est située sur la 1re avenue, au coin de la rue Wintle (maintenant 113e rue).
  2. Ancien garage des Redmond, construit sous la direction de Stephen Redmond vers 1935. Agrandi par la droite et transformé en résidence en 1943. Elle est devenue la maison de Maurice H. Veilleux, marié à dame Marguerite Redmond. Elle est située au coin de la 113e rue (face à Place Centre-Ville). C'est devenu un immeuble commercial après le décès de M. Veilleux. C'est aujourd'hui la boutique M2 Boardshop.
  3. Maison des Redmond, a appartenu à Sylvester, puis à la succession Redmond qui la louait. Démolie en 2019 pour y ériger la Banque Nationale.
  4. D'après Mme Arthur Beaudoin qui a déjà habité cette bâtisse, elle date d'avant 1896. Ce bâtiment aurait été déplacé par la débâcle de 1896 et relocalisé à cet endroit pour plus de sureté. Démolie en 2019, aujourd'hui Banque Nationale.
  5. Maison occupée par les demoiselles Jacob, qui furent longtemps propriétaires du magasin Melles Jacob. Démolie en 2019 pour y ériger la Banque Nationale.
  6. Cette bâtisse dont on voit deux fenêtres au 2e étage aurait été une forge à l'origine. Construite vers 1890-1900 par l'entrepreneur Joseph Morin en vue d'être transformée en résidence. Ajout d'un étage par M. Bolduc. Démolie en 2019, aujourd'hui Banque Nationale.
  7. Superbe maison victorienne du marchand Jos «Le Boss» Gagnon. Détruite par un incendie le 19 novembre 1956. 
  8. Ancienne maison d'Adalbert Gilbert. Construite par les frères Bérubé pour Joseph Mathieu, commerçant d'animaux. Après sa mort, sa fille unique Corinne Mathieu (épouse d'Adalbert Gilbert) en a hérité. A ensuite appartenu à Sylvester Redmond, puis à son fils Tom. Acheté par deux investisseurs en 2018, puis démolie le 6 novembre 2019 pour y ériger un édifice commercial.
  9. Petite maison rouge au toit à mansarde à deux lucarnes, située sur le coin nord au bas de la 114e rue. Elle était appelée la «maison Marie Tomiche», d'où le nom qui fut donné à cette rue. Elle fut démolie en novembre 1992 pour élargir la rue.
  10. Maison au toit mansarde à trois lucarnes, la première à droite de la côte Marie-Tomiche (114e rue). Elle fut démolie en 1988 pour permettre la construction de l'édifice à bureaux Canam-Manac.
  11. Maison victorienne du marchand Georges Lemelin. Elle passa entre plusieurs mains, entre autres Victor Loubier de 1970 à 1988, année où elle fut achetée et déménagée sur les côteaux (8e avenue) au nord du CÉGEP par M. Marcel Dutil, pour la construction de l'édifice à bureaux Canam-Manac.
  12. Petite maison à deux lucarnes qui fut remplacée plus tard par la maison en briques rouges, de deux étages, de M. Adélard Roy. Déménagée en 1977 au 12590 de la 1re avenue (transformée en bloc à appartements) par M. Victor Loubier pour construire sur son site l'édifice Viclau, devenu en 1988 l'édifice à bureaux Canam-Manac.
  13. L'Hôtel Saint-Georges. Devenu le Manoir Chaudière en 1946. Complètement détruit par un incendie le 17 février 1996. Maintenant partie de l'extrémité sud de l'édifice Canam-Manac
  14. L'Hôtel Central de Frédéric Morency. Devenu plus tard l'Hôtel Morency. Aujourd'hui Microbrasserie La Société.
  15. Petite maison occupée plus tard par le photographe Joël Poulin, ensuite par le maire Jacques Pinon. Démolie vers 1965 pour l'agrandissement du magasin Robert Pépin. Le site de cette maison est occupé aujourd'hui par La clinique Opto-Réseau Centre Vision Bégin.
  16. La Banque de Québec. La partie gauche du Dooley's occupe aujourd'hui le site de cette bâtisse. Cet immeuble (Banque du Québec) fut déménagé plus loin au nord sur la 1re avenue en face de la maison d'Adélard Roy (numéro 12), sur le bord de la rivière par M. Hormidas Morissette. Puis vers 1977, cet édifice fut acheté et démoli pour aménager du stationnement pour le centre d'achats Place centre-Ville.

Photo et texte de Claude Loubier. Mis à jour par Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bonjour Pierre
    J'adore cette photo....j'ai grandi derrière la maison de Mr Arthur Beaudoin dans les années 50.
    Le secteur a bien changé....Merçi à Mr Loubier pour la photo

    Robert L - 2020-10-18 07:56