Publicité

15 octobre 2021 - 17:45 | Mis à jour : 17:54

Sabres 5, Canadiens 1

Deuxième défaite de suite : faut-il s’inquiéter pour la saison?

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Après avoir assisté à une finale de la coupe Stanley et un parcours en séries des plus inspirants, les partisans des Canadiens de Montréal avaient tous bien hâte de revoir leur équipe de retour cette saison. 

La saison morte aura été très difficile pour Marc Bergevin et ses collègues, avec des pertes par nombres et des remplaçants à moitié efficaces. Les plus réalistes d’entre nous ne s’attendaient pas à une autre saison historique pour 2021-2022. 

Disons que le tout s’est éclairé les mercredis et jeudi soir. Après une défaite aux impressions neutres de 2-1 contre les Maple Leafs de Toronto, Montréal a fait face à une cuisante défaite de 5-1 contre les Sabres de Buffalo.

Deux défaites consécutives, avec seulement un but marqué par l’un des trois premiers trios. La question se pose très sérieusement, doit-on s’en inquiéter? Il est clair que les attentes seront vues à la baisse pour le reste de la saison, tant et aussi longtemps que l’équipe joue des matchs à l’image de ceux-ci.

D’un autre côté, ce n’est que deux matchs, l’échantillon est donc très mince. La troupe de Dominique Ducharme n’a pas si mal joué contre Toronto et son match à Buffalo est à oublier. Ce n’est pas pour autant un scénario prévu pour les 82 matchs.

De plus, les Canadiens doivent se débrouiller sans Carey Price, ni Shea Weber, ni Mike Hoffman, ni Joel Edmundson, ni Paul Byron. Après avoir énuméré les absents importants, il faut mentionner que plusieurs membres actifs de l’alignement souffrent encore de blessures mineures issues des séries, informations tenues de sources sures.

En bref, il est absolument véridique de se voir déçu et pessimiste face à la saison en pleine amorce du Tricolore. Suzuki et sa bande n’ont convaincu personne mercredi soir contre les Maple Leafs et se sont fait humilier par les Sabres de Buffalo, dernière équipe au classement de l’an dernier.

Malgré tout, il reste encore 80 matchs à jouer, plusieurs blessés reviendront en force pour améliorer à la fois l’offensive (Hoffman) et la défensive (Edmundson et Price). Les partisans auront droit à beaucoup de hockey, d’une équipe remplie de nouveaux visages en plein apprentissage. Le temps dira donc si le mot déception mérite d’être employé pour cette campagne 2021-2022.

En collaboration avec Mathieu Bouchard

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • L'an dernier a été un petit feu de buisson. Équipe condamné à végéter dans le 2e tiers de la ligue. Ne pas oublier que c'est un business. De plus jouer à Montréal avec la meute de journalistes qui croient connaître le hockey pas facile pour les joueurs. Voyez le titre de cet article deux défaites de suite faut-il s'en inquiéter WOW?
    Bonne chance quand même l'année va être longue pour les fans.

    Claude - 2021-10-15 19:21