Publicité

20 octobre 2021 - 09:30

Les Canadiens de Montréal

Des changements s’imposent-ils en attaque?

Par Salle des nouvelles

Comble de malheur, c’est déjà quatre défaites qui s’affichent au compteur des Canadiens de Montréal. Le CH n’a pas surpassé les Sharks depuis 1999 et cette tendance n’était pas près de changer ce mardi soir. Une écrasante défaite de 5-0 coule la troupe de Dominique Ducharme une fois de plus avec un autre match sans offensive.

Si des gars comme Mike Hoffman et Adam Brooks se sont montré le bout du nez en attaque, ce n’était guère inquiétant pour San Jose, qui a complètement neutralisé les menaces du bleu-blanc-rouge, comme l’ont fait les Maple Leafs, les Sabres et les Rangers.

Trois buts en quatre joutes, c’est complètement inacceptable. L’absence de Jake Evans ne peut être une excuse, en sachant très bien que Mike Hoffman est arrivé avec les atouts pour relancer les occasions en supériorité numérique.

L’an dernier comme entraîneur du Tricolore, Dominique Ducharme nous a vite habitués à changer ses trios quotidiennement, contrairement aux coutumes conservatrices de Claude Julien. Par contre, les trios composés de Drouin, Dvorak et Anderson ainsi que Toffoli, Suzuki et Caufield n’ont pas bougé depuis le début du camp d’entraînement.

La troisième unité a pour sa part subi quelques changements seulement ce mardi soir en raison de la blessure de Jake Evans et l’arrivée de Mike Hoffman. Après quatre matchs avec un seul attaquant qui a touché le fond du filet, cette approche ne peut être acceptable.

Une chose est certaine, c’est que des réflexions devront être faites en ce qui concerne la ligne rouge. En se fiant aux mentalités de Ducharme en séries et en fin de saison, il faudra s’attendre à d’autres changements. La question, c’est de savoir ce qui pourrait créer l’étincelle.

Là-dessus, c’est totalement dans l’impasse. Le seul attaquant qui peut se regarder dans le miroir et se satisfaire de son début de saison, c’est Jonathan Drouin, meilleur et unique buteur du club à l’attaque. Pourrait-il relancer Suzuki et Caufield?

Il faut se rappeler que Drouin et Suzuki avaient connu du succès ensemble dans la bulle, totalisant chacun sept points en dix matchs contre Pittsburgh et Philadelphie en séries 2020. D’un autre côté, Tyler Toffoli avait connu de bons moments avec Josh Anderson l’an dernier, ce pourrait être bénéfique pour accompagner Christian Dvorak.

Bien entendu, les changements pourraient aller encore plus loin. Qui sait, un joueur pourrait même être laissé de côté, question de laisser aller les réflexions dans les estrades. La prochaine partie sera jeudi soir contre les Hurricanes de la Caroline, marquant le retour de Jesperi Kotkaniemi au Centre Bell. Il sera curieux de voir l’alignement mis en place d’ici deux jours.

En collaboration avec Mathieu Bouchard

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.