Publicité

29 octobre 2021 - 08:30

Les Canadiens de Montréal

Match historique des Canadiens de Montréal

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Alors que les Canadiens de Montréal traversent une période peu souhaitable, on avait besoin d’une autre étincelle. Le CH se devait de créer un scénario semblable à Détroit, car la confiance en arrache offensivement depuis le début de la saison.

Étonnamment, il est possible d’affirmer positivement que c’est mission accomplie. Le Tricolore a vaincu les Sharks de San Jose 4 à 0 dans leur domicile, à peine une semaine suivant le cuisant revers du club au Centre Bell.

Tout est joyeux dans cette victoire. Mike Hoffman a marqué un troisième but en autant de matchs, Jake Allen a obtenu un premier jeu blanc de la saison, Nick Suzuki a été une bougie d’allumage en attaque, avec deux passes, c’est d’ailleurs son meilleur match de la saison. Bref, on s’emballe vite, mais les raisons de le faire sont nombreuses.

Notamment, c’est un match qui passera à l’histoire de nos Glorieux, car c’est un premier gain de l’équipe à San Jose depuis l’an 1999. Des gars comme Alexander Romanov et Cole Caufield n’étaient même pas nés et Nick Suzuki était à peine nourri au biberon, pour ajouter du ridicule à la chose.

D’un côté, ce n’est pas le plus grand exploit à retenir, puisque San Jose est surtout un club en reconstruction ces dernières années. Néanmoins, le voyage en Californie en début de saison a toujours été très difficile pour le bleu-blanc-rouge, parlant notamment du décalage horaire et des séquences de matchs répétées. C’est donc un duel qui a l’habitude d’être difficile.

L’équipe a connu son meilleur match de la saison. Un bilan parfait à retenir sur tous les aspects du jeu. Malgré tout, il faut donner un crédit énorme à Jake Allen, qui a stoppé un énorme total de 45 tirs. Un jeu blanc surpassant les quarante arrêts, c’est stupéfiant.

S’il fallait amener un côté pessimiste à cette joute frôlant la perfection, on n’a qu’à parler de Cole Caufield. D’abord, il ne s’est pas inscrit au pointage, il ne totalise que deux tirs et un maigre temps de jeu de 12 : 00.

Ce n’est pas une grande partie pour lui, mais on ne peut lui en vouloir, car Montréal l’a emporté d’une belle façon et une performance du genre peut réduire sa pression du devoir de produire. Là-dessus, une place sur un trio plus secondaire ou même à Laval pourrait lui être bénéfique.

La prochaine rencontre des Canadiens sera disputée ce samedi, 16 h contre les Kings de Los Angeles. Ce sera la première d’une séquence de deux matchs en deux soirs et la troupe de Dominique Ducharme y verra son ancien poulain, Phillip Danault pour une première fois depuis l’annonce de sa signature chez les Kings.

En collaboration avec Mathieu Bouchard

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Désolé, mais quand un club a remporté 24 Coupe Stanley, le mot "historique" devient trop souvent galvaudé. Personne ne va retenir ce match dans la glorieuse histoire du CH.

    Jean Savoie - 2021-10-29 08:54