Publicité

21 novembre 2021 - 10:00

Les Canadiens de Montréal

Une victoire, qui cache le plus grand défaut du Canadien

Par Salle des nouvelles

Il est rare qu’on le fasse cette saison, mais on peut parler d’une victoire du Canadien. Il y a beaucoup de positifs à retenir dans ce match et on oriente le tir particulièrement vers Ryan Poehling et Samuel Montembault.

Poehling a dû attendre son tour, en voyant celui des autres le passer et le dépasser à nouveau. Toutefois, il a saisi l’opportunité de montrer qu’il est un joueur de la LNH. Ses deux buts dans cette victoire de 6-3 contre les Predators de Nashville lui donnent à la fois la première étoile du match et un total de trois filets en six rencontres.

Comme Guillaume Latendresse l’a mentionné après le match, Poehling n’a besoin que de constance, comme il l’a montré dans les derniers matchs pour forcer ses supérieurs à le favoriser. C’est une bonne séquence, pour le numéro 25, le tout dans un contexte où toutes les belles séquences sont les bienvenues.

Pour Montembault, il s’agit d’une première victoire chez un gardien québécois à Montréal depuis Josée Théodore en 2004. D’un côté, il s’agit seulement d’un premier gain en huit matchs pour le natif de Bécancour, mais de l’autre, il l’a totalement mérité, avec une excellente soirée de travail.

Le côté malheureux chez Montembault, c’est que son club l’a complètement abandonné en troisième période, lui empêchant notamment d’obtenir un jeu blanc, mais également de céder à trois buts évitables par sa défensive.

C’est d’ailleurs le point majeur à retenir de cette rencontre, et ce, même si le bleu-blanc-rouge l’a emporté et que l’équipe obtient deux précieux points au classement général. En troisième période, le CH a passé à côté de l’occasion de prouver sa véritable valeur.

C’était 5 à 0, après 40 minutes de jeu et l’expression « c’est dans la poche » nous est donc venu à l’esprit. Ceci dit, le Tricolore s’est tenté de jouer selon la logique : ralentir. Dans un sens, il ne sert à rien de s’épuiser pour un match déjà remporté et dans un autre, humilier l’adversaire est un manque d’esprit sportif et d’humilité.

Or, il y a une façon adéquate de ralentir le rythme, surtout lorsque ton gardien a travaillé fort pour enfin mériter ce gain. La troupe de Dominique Ducharme a littéralement reproduit la même chose qu’elle l’a fait depuis le début de la saison. Les joueurs ont travaillé fort dès les débuts et ont ralenti aussitôt que l’espoir y était. La différence, c’est que cette fois, l’adversaire n’a rien d’attirant dans son alignement.

Il est vrai qu’une victoire comme celle-là, mettant fin à une longue séquence de quatre défaites de suite, c’est réconfortant. Néanmoins, on a eu un soulagement, lorsque Tyler Toffoli a marqué dans un filet désert, moment qui n’aurait même pas dû avoir lieu.

Le CH a peut-être gagné, mais il a lâché prise après la première moitié de la rencontre, offrant tout le bénéfice à l’adversaire, exactement comme pour ses treize défaites. Il est à espérer que ce gain n’empêchera pas aux joueurs de constater ce problème, qui explique en grande partie les insuccès du club pour 2021-2022.

En collaboration avec Mathieu Bouchard-Racine

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.