Publicité

27 novembre 2021 - 09:00

Les Canadiens de Montréal

Le quart de la saison est passé, la reconstruction pour de bon envisagée?

Par Salle des nouvelles

Un duel contre les Sabres de Buffalo attendait le Tricolore, ce vendredi soir. Après avoir subi une leçon à Washington, le CH en a encaissé une plus humiliante encore contre les Sabres, qui l’ont emporté par la marque de 4 à 1. L’ancien club de Jack Eichel n’avait connu que deux gains en 12 matchs avant cette visite du Canadien, ce n’était toutefois pas l’apparence que l’on voyait dans ce match.

Tage Thompson, attaquant des Sabres qui a totalisé huit buts l’an dernier, en a compté deux contre la formation de Dominique Ducharme, dans un match encore à oublier du bleu-blanc-rouge. Encore une fois, le gardien Samuel Montembault a été victime de son équipe, lui qui a malgré lui stoppé 35 rondelles sur 39 menaces.

Le seul but marqué par Montréal est signé par Josh Anderson, qui a offert le seul spectacle intéressant pour les partisans de nos Glorieux. Pour le reste, la soirée de travail de Nick Suzuki et sa bande se sont avérées aussi tièdes que la grande majorité des autres.

Depuis un moment déjà, le mot reconstruction est apparu pour décrire le Canadien de Montréal. Cette solution est devenue pour plusieurs la seule envisageable pour bien des partisans à bout de patience. L’année suivant une finale de la coupe Stanley aura paru comme un lendemain de veille sans regret, mais douloureux.

Les nombreux départs et la marge salariale très serrée mènent vers l’alternative de la vente aux enchères. C’est bien entendu fin de semaine de solde dans les différents commerces, alors pourquoi ne pas faire pareil avec l’alignement du CH ? Le bon côté des choses, c’est que de nombreux joueurs du Tricolore sont très intéressants pour des équipes souhaitant ajouter du piquant à leur formation pour une éventuelle conquête.

Des noms ? Le plus logique se trouve à être Ben Chiarot. Le numéro 8 est le meilleur défenseur du club, ou du moins, le seul à bien performer et termine en ce moment la dernière campagne de son contrat. Ceci dit, c’est un gars défensif très expérimenté, qui vaut cher sur le marché et qui partira probablement en juillet prochain, de toute façon.

Outre Chiarot, les Finlandais Joel Armia et Artturi Lehkonen sont des noms évidents. Si Lehkonen ne fait pas toujours l’unanimité, c’en est un rare, qui peut être satisfait de son jeu dans la Belle Province. Avec seulement 2,3 millions de dollars qu’il empochera que cette année, c’est un attaquant qui peut offrir beaucoup à une franchise en besoin de profondeur. Il faut rappeler que le numéro 62 a marqué le but vainqueur contre Vegas, le dernier soir de la Saint-Jean-Baptiste.

En bref, le profil vendeur est plus que jamais étiqueté à Marc Bergevin et ses collègues. Même si on favorise encore le terme « reset » au terme reconstruction, il est plus que jamais temps de laisser partir certains vétérans à bon prix, alors que le prochain repêchage se tiendra justement au Centre Bell.

En collaboration avec Mathieu Bouchard-Racine

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.