Publicité

3 décembre 2021 - 08:30

Les Canadiens de Montréal

Un partisan frustré a lancé son chandail du CH sur la patinoire

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Après un petit moment de repos pour le Canadien de Montréal, rien n’a pu aider l’équipe à gagner, bien au contraire. On dirait que l’ascenseur faisant descendre l’équipe dans les bas-fonds creuse pour mener la troupe de Dominique Ducharme à des sous-sols toujours plus bas.

Déjà, le CH affrontait ce jeudi soir l’Avalanche du Colorado au Centre Bell. L’un des meilleurs clubs de la LNH est venu rendre la vie difficile au Tricolore et avant même que le match ait commencé, les attentes étaient considérablement basses.

Le tout s’est confirmé durant la partie, Nathan Mackinnon et ses collègues ont vaincu le bleu-blanc-rouge 4 à 1. Ben Chiarot a peut-être marqué un joli but en supériorité numérique avec une précieuse passe de Cole Caufield, le côté positif à Montréal ne se résume qu’en une phrase.

Là-dessus, un partisan semblait particulièrement frustré des performances de son équipe favorite. Il a délibérément lancé son chandail sur la patinoire en fin de rencontre. Le geste a d’ailleurs déçu Dominique Ducharme et Nick Suzuki, qui ont courtement réagi à l’événement suite à la rencontre.

Avant la rencontre, on a appris que Brendan Gallagher et Sami Niku sont entrés sur le protocole de la COVID-19, eux qui ont testé positif à la maladie. Par précaution, les joueurs sont retournés dans un concept de bulle, alors que le hockey est la seule activité qu’ils peuvent faire à l’extérieur de leur domicile pour les dix prochains jours.

Pour le moment, l’équipe ne doit pas atteindre le seuil d’éclosion, car un congé forcé aux Glorieux serait un coup fatal pour la participation de la LNH aux Jeux olympiques. En effet, Garry Bettman et la direction de la ligue avaient promis aux joueurs une participation aux Jeux, à la condition de ne pas interrompre la saison avec de nombreuses éclosions de COVID-19. Déjà deux équipes dans le circuit, soit Ottawa et New York, ont été victime du coronavirus.

Pour en ajouter une couche, Gally et Niku ne sont pas les seuls éléments à devoir se retirer quelque temps. Un guerrier, probablement l’un des seuls attaquants constants en effort cette saison, Josh Anderson, a succombé à un dur choc dans le duel contre le Colorado.

Alors qu’il se dirigeait derrière le filet adverse, le numéro 17 a été frappé par Kurtis MacDermid. L’atterrissage d’Anderson n’était pas agréable pour les âmes sensibles et il a quitté sur le coup pour le vestiaire. Le résultat final, l’ailier droit ratera de deux à quatre semaines.

Ce n’est rien de positif, pour les moments à venir à Montréal, mais la saison en général représente déjà beaucoup de négatifs. Le prochain match est prévu à Nashville samedi soir, pour y affronter les Predators.

En collaboration avec Mathieu Bouchard-Racine

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • On le sait tous : l'année va être longue, et ne reprendra vie qu'au repêchage au Centre Bell en juillet cette année. S.V.P. arrêtez d'aller voir gagner l'équipe, allez-y pour voir une "game".

    René Plouffe - 2021-12-04 22:38