Publicité
20 septembre 2019 - 15:30

Programme de Création et médias du Cégep Beauce-Appalaches

Une rencontre inspirante avec l’autrice Lisette Poulin

Par Salle des nouvelles

Le 10 septembre dernier, deux groupes d'étudiants du programme de Création et médias du Cégep Beauce-Appalaches ont eu la chance de rencontrer l’autrice de Saint-Martin, Lisette Poulin, qui a publié le roman historique Tête de linotte!, le printemps dernier.  

Pour les deux enseignantes instigatrices de l’activité, Jacinthe Duchesne et Caroline Desjardins, cette rencontre a permis aux étudiants de mieux comprendre le livre, ses personnages, les stratégies d’écriture de l'autrice et ses messages. Pouvoir poser leurs questions directement à son autrice s’est avéré très valorisant et enrichissant. 

« Nous croyons qu’il faut briser le mur entre nos étudiants et les auteurs qu’ils lisent et qui peuvent sembler si loin d’eux. Le fait de voir les auteurs comme une vraie personne, comme eux, les rapproche de la littérature qu’ils étudient au cégep. » 

La lecture de ce roman, dont l'action se déroule principalement dans les années 1960-1970, et la rencontre avec l'autrice ont mis l'accent sur le fait que l'éducation n'était pas accessible pour tous les enfants issus de milieux défavorisés à cette époque. Les étudiants ont pu prendre conscience de la chance qu'ils ont de pouvoir choisir ce qu'ils feront plus tard. Le roman met également en lumière l'évolution de la condition féminine dans les 60 dernières années. 

Pour les étudiants, cette rencontre a été très positive et voici quelques-unes de leurs impressions : 

 « C’est intéressant de poser nos questions et le fait d’avoir des réponses à nos questions aussi. », a déclaré Philippe Fortin.

« Elle est d’ici, comme nous, alors ça nous fait croire que nous aussi on peut croire en nos rêves, c’est inspirant », a pour sa part mentionné Brigitte Dallaire.

« C’est un témoignage qui nous fait comprendre qu’on peut aller dans un milieu artistique nous aussi », a évoqué Martin Drouin.

« C’est rare que l'on ait l’occasion de pouvoir le faire, alors nous avons été très chanceux », a quant à elle affirmé Mélanie Fournier.

« C’est grâce à cette rencontre qu’on a appris que c’était une histoire inspirée de la vie de l'autrice. Ça nous a permis d’en savoir plus sur les personnages », a poursuivi Maëlys Delgado.

Quant à Gabriel Côté, il a conclu ainsi :

« J’ai aimé en apprendre davantage sur les processus d’écriture et sur la détermination nécessaire à un écrivain pour publier. » 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.