Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 juin 2018 - 10:00 | Mis à jour : 11:06

Les dix logements de la rue Saint-Guillaume

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Tous les gens de l'ouest connaissent «les dix logements» (que certains ont aussi appelé «les dix loyers») qui font partie du paysage de St-Georges depuis plus de 70 ans. Ils furent en effet construits dans la rue Saint-Guillaume (maintenant 25e rue) en 1946 par M. Ludger Dionne pour loger les employés de son usine Dionne Spinning Mills du boulevard Dionne (nommé ainsi en son honneur). À l'époque, le loi 101 n'existait pas, et les raisons sociales des entreprises étaient presque toutes en anglais. Ces logements ont été bien entretenus, rénovés à plusieurs reprises, et existent encore aujourd'hui, même qu'ils sont en très bon état. Vous connaissez quelqu'un qui y a déjà habité?

Ce n'est pas le seul édifice que M. Dionne fit construire pour ses employé(e)s. 100 polonaises, sauvées des camps de concentration nazis, furent recrutées par M. Dionne pour venir travailler à son usine. En prévision de leur venue, M. Dionne fit aussi ériger une énorme bâtisse que nous avons tous connue: le Foyer du Bon-Pasteur, adjacent au couvent qui portait le même nom. Elles arrivèrent à Saint-Georges le 4 juin 1947, tout juste comme on terminait le parachèvement de leur résidence Ce bâtiment coûta à l'époque 250,000$, soit le même prix que la Ville a payé il y a quelques années pour se l'approprier. Il fut démoli en mai 2015.

L'ancienne ville de Saint-Georges-ouest a doublement honoré la mémoire de ce grand homme d'affaires que fut Ludger Dionne: en plus de nommer la principale artère «boulevard Dionne», on nomma dans les années '40 la rue Saint-Ludger cette petite rue qui longeait la salle paroissiale par laquelle on pouvait alors se rendre jusqu'à la rue du Collège (maintenant 16e rue). Il semble que cette appellation soit tombée en désuétude lorsqu'on érigea un imposant escalier à l'extrémité des terrains de l'École Mgr Beaudoin il y a plusieurs décennies, bloquant ainsi toute circulation automobile à cet endroit.

Photo de 1947 de Rosaire Gamache. Fonds Claude Loubier. Teste et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.