Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 septembre 2018 - 13:00

LA STATUE ÉQUESTRE DE SAINT-GEORGES

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Nous savons tous que l'histoire de saint Georges tuant un dragon n'est qu'une légende sans fondement, ce qui ne nous empêche pas d'affectionner ce monument qui nous est tous familier depuis notre enfance. En vérité, comme l'a écrit notre historien André Garant, «Si, en 1835, Sartigan ou la Famine prend officiellement le toponyme de Saint-Georges, c'est bien plus grâce à Jean George Pfotzer qu'à cette légende de ce supposé martyr».


La Fabrique lança un appel de soumissions en 1908 pour la sculpture de saint Georges terrassant un dragon. Deux soumissions furent reçues et c'est celle de Louis Jobin qui fut retenue en 1909 au prix de 500$ transport non compris. Il fallait aussi un socle digne de recevoir cet oeuvre d'art remarquable. Le piédestal de pierres de Deschambault a été exécuté par Olivier Jacques d'après les plans des architectes Ouellet et Lévesque de Québec. L'épigraphe à l'endos (que l'on peut lire sur la 2e photo) est l'oeuvre d'un M. Roberge, tailleur de pierre à la main. Finalement, ce piédestal, qui pèse près d'une tonne et fait presque deux mètres de hauteur, a coûté au total 2217,20$ et est également classé patrimonial. L'installation de la statue équestre a été faite en 1912 sur la grande place en face de l'église. Sa bénédiction officielle a a eu lieu le dimanche 15 juin 1913, en même temps que celle du nouveau pont de fer (photo 3). Cette cérémonie donna lieu à un rassemblement grandiose de près de 5000 personnes, en présence de tous les notables de la région.


Après ¾ de siècle aux intempéries, la statue était imbibée d'eau et vide en plusieurs endroits, le cuivre était même attaqué par la corrosion. On l'a donc rénovée entièrement en 1986 puis elle fut placée dans la sacristie pendant quelques années et se trouve maintenant exposée en sécurité au 2e étage du Centre Marie-Fitzbach. Quand au piédestal, on en a refait les joints à plusieurs reprises, dont juin 1948 (photo 4), été 1986 et rénovation complète à l'été 2014 par la firme Maçonnerie Murphy. La statue exposée dehors sur le socle est maintenant une réplique en fibre de verre.


Photos du fonds Claude Loubier. Texte et recherches de Pierre Morin. Source principale: André Garant.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  shsartigan@hotmail.com

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.