Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 septembre 2018 - 10:00

PATINAGE SUR LA RIVIÈRE À DIFFÉRENTES ÉPOQUES

Toutes les réactions 2

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

À cette période de l'année, on recommence à penser à l'un de nos sports favoris: le patin à glace. Or, nos grands-parents se sont aussi adonnés à ce divertissement salutaire. Nous avons la chance d'avoir une photo prise au cours de l'hiver 1909, nous montrant le premier pont que nous avons eu à Saint-Georges, un pont en bois érigé par M. David Roy. Il s'agissait d'un pont payant, 0,01$ pour les piétons et 0,03$ pour les voitures. Les usagers devaient défrayer le prix à chaque passage, à la sortie du pont, du côté est, dont le poste de perception était adjacent à la résidence même du propriétaire, soit celle de forme carrée qui se trouve juste à droite de la sortie du côté est, et qui existe encore aujourd'hui (appartenant au notaire Benoit Maheu). Or, en hiver plusieurs piétons utilisaient plutôt un petit sentier sur la glace (que l'on peut apercevoir à gauche du pont, où 3 personnes semblent jaser près de la rive) pour éviter d'avoir à débourser le droit de passage exigé par le propriétaire du pont. Des petits futés en somme, David devait fulminer de rage...


Et à droite du pont, on a déneigé un espace pour former un genre de patinoire sur la rivière, où on voit des jeunes en train de patiner. J'ai agrandi cette section en 2e photo pour mieux distinguer cette image nostalgique nous renvoyant plus de 100 ans en arrière. Aussi copie d'un court texte du journal L'Éclaireur de 1909 concernant cette populaire patinoire.


La 3e photo illustre d'autres patineurs sur la rivière gelée, en 1927, en face de l'ancien garage Gilbert (bâtiment avec toiture de la façade en forme d'escalier), aujourd'hui site du restaurant Mondo.


Et la 4e, plus récente (1954) nous montre les deux frères Méthot Gérard à gauche et Lauréat à droite, en face de la résidence de leur paternel Délias Méthot, aujourd'hui Chaussures Cameron. On dit que c'était une tradition de plus de 20 ans pour eux d'être les premiers à sauter sur la glace à chaque année. C'était sûrement le cas cette fois-là car il n'y a presque aucune neige sur la glace qui semble assez mince, pas peureux les gars.


Photos fonds Claude Loubier. Texte et recherches de Pierre Morin.


 Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif,
financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation
et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  shsartigan@hotmail.com

facebook.com/shsartigan

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Papa (Gérard Méthot) n'était pas peureux autant sur terre que dans les airs!..

    Louise Méthot - 2018-09-28 11:55
  • J'ajouterais à pas ' peureux ' qu'il était très téméraire d'ou leur surnom de "TÊTES DE VIOLON " et non Têtes à claques....hi hi hi

    Louise Méthot - 2018-09-28 11:58