Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Mettre des limites… ça veut dire quoi?

durée 11h00
30 octobre 2020

Mettre des limites… ça veut dire quoi?

Mettre des limites est une action qui nous est nécessaire et qui repose sur le respect de soi-même. Loin d’être une technique pour contrôler les autres, c’est à l’inverse un geste de bienveillance et d’authenticité dans nos relations interpersonnelles.

Les membres de l’entourage d’une personne ayant un trouble majeur de santé mentale en viennent très régulièrement à mettre des limites avec leur proche afin d’améliorer la relation, la rendre plus saine et plus durable.

Il est important de mentionner que mettre des limites n’est pas un acte égoïste et ne veut pas dire qu’on abandonne l’autre personne.  Mettre des limites c’est définir ce qui est acceptable pour nous de ce qui ne l’est pas.  Par la suite, cela permet d’être moins surchargé, de ne pas se retrouver à faire des choses qu’on n’a pas envie ou qu’on ne veut pas faire et évite qu’on se sente exploité.

Souvent, un sentiment de culpabilité, le regard des autres, la peur du jugement, le besoin de reconnaissance et la codépendance sont des freins qui nous empêchent de faire le choix de mettre des limites face aux comportements inacceptables ou inadéquats des autres.
 

L’autre a le droit de demander, j’ai le droit de refuser. Mais comment faire?

Le premier pas à faire est d’établir la limite que vous souhaitez mettre en place et la conséquence au cas où il y aurait un non-respect ou une transgression de cette limite. Cette étape est très importante et doit être bien réfléchie. N’hésitez pas à venir chercher de l’aide afin d’être accompagné dans cette démarche.

Voici 5 règles de base :

CONNUE D’AVANCE
Assurez-vous que votre proche connaît votre limite ainsi que la conséquence qui l’accompagne. La personne qui connaît la règle choisie de se conformer ou d’assumer la conséquence. Évitez d’annoncer votre limite dans un moment de crise ou à la dernière minute.

CLAIRE
Nommez votre limite en la formulant avec le « je », en spécifiant clairement le comportement attendu. La limite doit être annoncée de façon claire sans ambigüité.

COHÉRENTE
La limite et la conséquence doivent correspondre à vos croyances et à vos valeurs. Vous devez être à l’aise avec votre choix. Sinon vous ne l’appliquerez pas.

CONSÉQUENTE
La conséquence a pour objectif de responsabiliser votre proche face à son comportement. Elle doit être proportionnelle au geste posé, NON négociable, rapprochée de l’acte et appliquée sans sermon ni message dénigrant.

CONSTANTE
Toujours faire la même chose sécurise votre proche et crée un climat de confiance. Plus votre proche est habitué de vous voir céder, plus vous devrez être constant et ferme. 

Il est certain que la mise en place d’une limite demande beaucoup d’efforts et d’énergie à court terme. En revanche, les bénéfices à moyen et long terme en valent la peine.  Vous avez des questions ou vous souhaitez avoir du soutien afin d’améliorer votre relation avec votre proche, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Catherine Cliche
Directrice générale

Prochain article : Lois et recours entourant la maladie mentale

 

477, 90e Rue, Suite 240, (Place 90),  Saint-Georges, Qc   G5Y 3L1
Tél. : 418-227-6464   |   Fax. : 418-227-6938
Courriel : [email protected]   |   Site Web : www.lesillon.com

REGROUPEMENT DES PARENTS ET AMIS DE LA PERSONNE
ATTEINTE D'UNE MALADIE MENTALE. TERRITOIRE BEAUCE ETCHEMINS.

MEMBRE DU RÉSEAU : 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 juillet 2022

Forte hausse du prix des habitations à St-Georges

FORTE HAUSSE DU PRIX DES HABITATIONS À ST-GEORGES St-Georges n’échappe pas à la bulle immobilière que l’on constate à la grandeur du Canada. En effet, au cours des dernières années, les prix moyens des habitations unifamiliales, des jumelés et des condos neufs et usagés ont connu une forte hausse. DES CHIFFRES QUI PARLENT Selon Madame ...

3 juillet 2022

La Banque Royale à Saint-Georges

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN La première banque à Saint-Georges fut la Banque de Québec. Elle s'est établie dans notre ville en 1898 dans l'ancienne maison du notaire G. A. Chaperon sur la 1re avenue (photo 1). En 1917, la Banque Royale a fait l'acquisition de la Banque de Québec, fusionna ses ...

27 juin 2022

De l'incompétence à Ottawa, des talibans à Washington

DE L’INCOMPÉTENCE À OTTAWA, DES TALIBANS À WASHINGTON La dernière semaine a été fébrile en évènements qui ne font pas honneur aux sociétés où ils se sont déroulés. Alors qu’il faut patienter des jours, des semaines et même des mois pour renouveler son passeport au Canada, la Cour suprême des États-Unis a servi une gifle digne des talibans aux ...