X
Rechercher
Publicité

Havre l'Éclaircie

Les mythes de la violence conjugale - Partie 1

durée 06h00
27 mars 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Havre , Havre l'Éclaircie

Vous ne serez pas surprise si je vous dis qu’il existe plusieurs mythes dans notre société qui touchent la violence conjugale. Certains sont tellement encrés qu’il est possible que vous ne pensiez même pas qu’il s’agit de fausses croyances. Je vous invite à répondre aux questions suivantes afin de savoir si vous pouvez reconnaitre le vrai du faux en matière de violence conjugale.

VRAI ou FAUX

1) La jalousie est une preuve d’amour.        

2) La violence arrête lorsqu’on met fin à la relation. 

3) La consommation de drogue ou d’alcool est la principale cause des gestes violents dans les relations de couple.

4) La violence dans les relations de couple n’arrive qu’aux femmes pauvres et peu scolarisées.   

5) Un enfant qui vient d’une famille où la violence est très présente répétera automatiquement ces mêmes comportements dans l’avenir.       

Avez-vous répondu vrai à une ou plusieurs questions? Sachez que ces croyances populaires sont toutes fausses. La violence conjugale comporte des nuances importantes, mais une fois qu’on les reconnait, on comprend mieux la dynamique de ces relations. Pour chaque question, consultez les réponses afin de dissocier le mythe de la réalité!

Réponses

1. Faux. La jalousie n’est pas une preuve d’amour, mais bien une façon de contrôler sa partenaire.

2. Faux. Malheureusement, la séparation constitue une période particulièrement dangereuse pour les femmes victimes et leurs enfants. L’ex-conjoint sent qu’il perd le contrôle et ses stratégies de domination se transforment et se multiplient. Dans les 3 dernières années, les 2/3 des féminicides liés à la violence conjugale au Québec ont eu lieu dans un contexte de postséparation.

3. Faux. L’alcool et les drogues ne doivent pas servir d’excuses aux hommes violents pour se déresponsabiliser. Faire subir de la violence conjugale à sa partenaire est un choix.

4. Faux. La violence conjugale n’a pas d’âge, n’a pas de niveau de scolarisation ni de statut socio-économique. Toutes les femmes peuvent vivre de la violence.

5. Faux. Un enfant exposé à la violence conjugale ne reproduira pas automatiquement ces gestes plus tard. Cependant, il y a un risque accru qu’il vive des conséquences telles que :

• des problèmes de comportement ou un état de stress constant;

• des difficultés à l’école ou dans ses relations sociales;

• une faible estime de soi ou une mauvaise image personnelle.

Malheureusement, ces mythes persistent dans notre société et minimisent la violence dans les relations de couple. Il est donc important d’en prendre conscience, de les identifier et de les déconstruire quand on en est témoin.

Par Véronique Mercier

Source : www.alliance2e.org , https://maisons-femmes.qc.ca/

Visionner tous les textes de la chronique Havre l'Éclaircie


 418 227-1025  -  1 800 709-1025
https://havre-eclaircie.ca/
https://www.facebook.com/havreleclaircie/
https://www.instagram.com/havre_eclaircie/

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


16 mai 2022

L'éloge du pissenlit

L’ÉLOGE DU PISSENLIT   Ça y est, comme à chaque printemps, le pissenlit, ce mal-aimé, a déjà fait son apparition, arborant fièrement son capitule jaune qui contraste avec la verdure de nos pelouses. Aussi appelée «dent-de-lion», cette plante vivace, que l’on retrouve dans les régions tempérées de la planète, dont les origines remontent au XVe ...

15 mai 2022

Le clocheton de la chapelle Lacroix en 1950-51

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN La première photo nous montre un genre de petit clocher sur le faîte du toit d’un immeuble autrefois bien connu de la 1re avenue: l’édifice Lacroix (photo 2). Normalement, un clocher abrite des cloches. Mais ces clochers miniatures qu’on voit parfois sur des ...

14 mai 2022

L'eau et les électrolytes

Chronique Santé par Cameron Olsen N.D. L'eau et les électrolytes Lorsqu’il est question de santé, la plupart des gens ont leur mot à dire et leur opinion à donner. La réflexion de plusieurs est basée sur ce que j’appelle les ‘’mythes modernes’’. Avant de croire tout ce qui est dit, il est toutefois important de se pencher sur des études ...