Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

NATURO SANTÉ

Mangez local ! Profitez de l'abondance de l'été !

durée 06h00
30 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Cameron Olsen N.D.

Chronique Santé par Cameron Olsen N.D.

Mangez local ! Profitez de l'abondance de l'été  !

J’entends souvent : « oui, mais c’est un bon sucre, c’est naturel! », surtout dans le contexte des fruits.  Je me souviens d’avoir pensé de la même façon lorsque je mangeais facilement la moitié d’un sac de pommes par jour.  J’ai bien souvent utilisé l’expression « une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours », mais j’exagérais.

Le sucre que nous pensons être « naturel » et que l’on trouve dans le sirop de maïs, le sucre blanc, les fruits ainsi que dans beaucoup de produits sucrés, s’appelle le fructose.  Le fructose et le glucose sont les deux composants du sucre blanc.  Les deux molécules se ressemblent beaucoup. Cependant, elles sont traitées différemment par le corps humain.

Tous les sucres appartiennent au groupe de macronutriments « les glucides », qui se trouvent dans plusieurs aliments.  Il existe différents types de sucres :

• Lactose

• Sucrose

• Glucose

• Fructose

• Amidon

Au niveau des sucres, il y a seulement le glucose qui peut carburer notre corps.  Cela signifie que tout sucre doit être, éventuellement, transformé en glucose dans notre système.

Tandis que le glucose peut être absorbé dans toutes nos cellules comme source d’énergie, le fructose doit être métabolisé dans le foie, un processus qui produit du cholestérol LDL, de l’acide urique, des radicaux libres et l’engraissement du foie.

Le fructose maintenant est présent dans beaucoup de produits transformés en tant qu’édulcorant.  Le problème avec le fructose à l’extérieur de l’ensemble d’un fruit c’est que les vitamines, les minéraux et les acides aminés (les nutriments) ne sont plus là. Ces nutriments sont essentiels au métabolisme du fructose dans le foie.  Quand nous consommons des produits transformés sucrés (et ce, trop souvent), nous épuisons nos corps des nutriments pour métaboliser ce sucre.  On finit épuisés, sans énergie et nous augmentons le risque d’une détérioration de la santé de nos cellules.

Dans la nature, les animaux mangent des fruits lorsqu’ils sont en saison, soit pour les nutriments (antioxydants, minéraux et vitamines) ou pour s’engraisser avant la fin de la saison.  Pour nous, manger les fruits en saison est un véritable cadeau de la nature! Le reste de l’année l’on n’a pas vraiment besoin.

Une bonne cible serait 25g (5 c. à thé) de fructose par jour, idéalement sous forme de fruits locaux entiers, de miel, de sirop d’érable, etc. En fait les fraises, les framboises et les mûres sont parmi les fruits les plus faibles en fructose, jusqu’à 4g par tasse!

Voir les autres textes du blogue Naturo Santé

 

      8585, Blvd Lacroix, St Georges, G5Y 5L6

      www.naturosante.net

      T : 418 228 9735.  l   F : 418 227 9776

      

     Nous sommes une équipe passionnée qui désire vous accompagnez vers une meilleure santé.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


8 août 2022

Tout simplement dégueulasse

TOUT SIMPLEMENT DÉGUEULASSE Même si j’ai pris une pause d’une semaine, mon intérêt pour l’actualité ne s’est pas démenti. Deux sujets en particulier m’ont donné la nausée : le comportement dégueulasse des dirigeants de Hockey Canada et de la fonderie Horne à Rouyn-Noranda. Comme exemples d’irresponsabilité, difficile de trouver mieux. HOCKEY ...

7 août 2022

La manufacture St. George Shoe Co Ltd

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN C'est ainsi qu'on l'appelait et l'écrivait (à l'anglaise) dans les années '30 et '40, comme c'était la coutume à l'époque. Les plus jeunes n'ont pas connu cette industrie qui fut autrefois très importante à Saint-Georges. Cette manufacture fut fondée en 1932 par un ...

6 août 2022

Le droit de choisir

Chronique Santé par Cameron Olsen N.D. Le droit de choisir Depuis quelques années, je remarque un phénomène dans mon alimentation.  Je ne sais pas si c’est réel ou imaginaire, mais cet été, je dirais que ça m’a frappé en pleine face : Quand je mange bien, je mange moins. Je ne sais pas quoi ajouter à ça en ce moment donc je laisse la ...