Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

L'ancien magasin Handy Andy du boulevard Dionne

durée 05h00
27 novembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Pierre Morin

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Vous l'avez connu ou vous en avez entendu parler. Ce fameux magasin Handy Andy sur le boulevard Dionne fut autrefois très populaire. Handy Andy Co Ltd était une chaine de magasins fondée en Ontario à la fin des années '40 et qui a connu une expansion fulgurante, notamment au Québec et dans les Maritimes. Ils ont détenu jusqu'à 121 succursales au cours des années '60. À cette époque, ils étaient un commerce un peu du genre des Canadian Tire, mais plus petit que celui que nous avons aujourd'hui à Saint-Georges. Ils vendaient le même genre de marchandise: une grande variété d'outillage pour les menuisiers, les mécaniciens et le jardinage. Des jouets, des articles de sport et de décoration, des appareils électriques et surtout des pneus et pièces d'automobiles. À Saint-Georges, ce sont Bertrand Bolduc et Paul-Eusèbe Poulin qui ont ouvert ce magasin en 1956. Leur premier établissement était au coin de la rue Saint-Gabriel (14e rue) et du boulevard Dionne, dans le même édifice que la brasserie Dow. Ils avaient le local en avant tandis que Dow était sur le côté sud, plus vers l'arrière (photo 1). Ce gros immeuble, qui appartenait à Armand Roy «Mazor», comprenait aussi sept logements résidentiels au deuxième étage. Ce bâtiment fut complètement détruit par un incendie le 21 février 1975. On y a reconstruit un immeuble commercial qui loge aujourd'hui le restaurant Baril Grill.

Le magasin a connu dès le départ une grande popularité. La demande étant au-delà des prévisions des propriétaires, ceux-ci ont rénové leur établissement dès 1957 et encore en 1959. Pendant 10 années consécutives, ils se sont classés au premier rang des vendeurs associés de Handy Andy. Ils participaient à des expositions commerciales, comme on le voit à la 2e photo. En 1962, ils ont gagné le grand concours de vente de pneus Cross Country Tirethon, se classant ainsi premier vendeur en ce domaine au Canada. En 1964 ils ont décidé de se relocaliser dans un édifice plus grand et flambant neuf. Ils ont opté pour le site où était l'ancienne résidence de Napoléon «Pit» Bérubé, au coin de la 20e rue, près du Parc Bélair, qu'ils ont achetée en 1964 (photo 3). Cette maison fut déménagée plus bas (vers l'est) dans la même rue, pour libérer le terrain. Puis ils ont construit un superbe magasin qui est devenue le nouveau Handy Andy (photo 4). C'était beaucoup plus grand, et surtout, il y avait une section garage annexée, du côté de la 20e rue, ce qui était très pratique pour la clientèle qui pouvait y faire installer les pièces achetées, dont les pneus, les silencieux, les couvre-siège et tous les autres. Encore là, le succès fut énorme. En 1967, un client de Saint-Georges gagna un voyage aux Bahamas pour deux personnes toutes dépenses payées. Voyez une photo couleur prise lors d'une course de chiens organisée (vers 1966), passant devant leur établissement, on y entrevoit leur nom sur le mur nord (photo 5). Quelques années plus tard, les deux fondateurs ont pris leur retraite et c'est la compagnie «Saint-Georges Auto Centre» qui a continué les opérations. Finalement, Handy Andy cessa ses activités vers 1987. L'immeuble fut acheté par les Fecteau qui y ont installé en 1988 leur épicerie Intermarché Fecteau qui y a fait de très bonnes affaires pendant plusieurs années. Aujourd'hui, depuis le 11 août 2015, c'est le site de la pharmacie Jean-Coutu, en face du marché IGA Rodrigue et Filles.

Photos 1 et 2 du fonds Claude Loubier. Ph 3 courtoisie de Paulin Poirier. Ph 4 de l'Éclaireur-Progrès. Ph 5 courtoisie de Henri-Louis Leclerc. Recherches de Pierre Morin et Paulin Poirier. Texte de Pierre Morin.

Visionnez tous les textes de la Société historique


Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif, financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 janvier 2023

Les inégalités de revenus : une menace latente

LES INÉGALITÉS DE REVENUS : UNE MENACE LATENTE Au Canada, au cours des dernières années, les inégalités de revenus entre les plus hauts et les plus bas salariés n’ont cessé de s’accroître. Et avec l’inflation qui contribue à la hausse des prix de l’alimentation, du logement, etc., cette tendance ne laisse pas prévoir une amélioration, du moins à ...

29 janvier 2023

La belle maison du notaire Chaperon il y a un siècle

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN Wow, quelle belle maison! C'était une résidence de style Victorien. Le premier à y habiter fut le notaire J.A.G. Chaperon, qui est venu s'établir et pratiquer sa profession à Saint-Georges en 1892. Il est décédé le 28 septembre 1907. Il résidait en haut et avait son ...

28 janvier 2023

Saint-Valentin : Après les fleurs, le pot?

Ta meilleure amie, Annie, vient de t’apprendre qu’elle et son copain iront au NRJ Spa pour la Saint-Valentin. Sachant que tu apprécies ce genre d’activité, elle te propose d’y aller en «double date». Tu aimes l’idée et décides d’en parler à ton copain puisque vous n’avez rien de prévu.  Insulté, il te répond : «D’où ça vient cette idée-là ? ...