Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La Société Historique Sartigan

Les presbytères de la paroisse Saint-Georges

durée 05h00
25 décembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Pierre Morin

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Saviez-vous qu'il y a eu quatre presbytères dans l'histoire de la paroisse de Saint-Georges? Le premier était rudimentaire, fait de planches de bois placées verticalement, il fut ouvert le 4 octobre 1838. Il n'y avait pas de photo à cette époque. La construction du deuxième fut commencé vers 1859 mais il fut incendié la veille de son inauguration, en 1860. À noter qu'on a érigé une église en 1862, celle qu'on aperçoit sur la 2e photo (cette photo date des environs de 1882). La même photo nous montre le troisième presbytère, qui fut érigé et ouvert en 1861, il était situé au même endroit que le presbytère actuel. Il a servi jusqu'en 1890, date à laquelle on décida de construire une nouvelle église et un nouveau presbytère pour desservir la population toujours grandissante. La 3e photo (vers 1895) démontre que le presbytère a changé par rapport à la précédente, même si l'église est restée la même. En effet, le presbytère fut prêt dès 1890, mais la construction de l'église retarda de 10 ans en raison des chicanes de clochers entre les citoyens de l'ouest et de l'est, chacun voulant avoir l'église de son côté (elle ne fut finalement construite qu'en 1900). La photo principale (de 1946) illustre le quatrième et dernier presbytère qui est encore là aujourd'hui.

Quand au 3e presbytère, remplacé en 1890, il ne fut pas démoli mais déménagé en direction sud sur la 1re avenue, tel qu'on le voit à la 4e photo, qui date de 1928. La flèche pointe vers le presbytère et montre le site où il fut déménagé en 1890. Lors de son déménagement, il fut placé sur des fondations faites de grosses pierres reliées avec du mortier tandis que la partie avant, donnant sur la 1re avenue, était obstruée par la galerie, l'escalier et l'aménagement paysager, de sorte que cet étage était inutilisable (photo 5, à l'époque de cette photo, vers 1925-30, le propriétaire était M. Ludger Roy). Un propriétaire ultérieur réaménagea la bâtisse au début des années 1940 pour y aménager un espace locatif au sous-sol qui est ainsi devenu le rez-de-chaussée. Le docteur Richard Fortin y installa son bureau et une pharmacie, comme c'est écrit sur l'édifice de la photo 6, qui date de 1945. Cet immeuble (l'ancien presbytère) existe encore même si des rénovations ont beaucoup changé son aspect, il porte le numéro civique 2010 de la 1re avenue dans l'ouest. Beaucoup de péripéties, à l'époque où la ferveur religieuse était à son sommet.

Photos 1,2,3, 4 et 6 du fonds Claude Loubier. Photo 5 courtoisie de Johanne Roy. Texte et recherches de Pierre Morin. 

Visionnez tous les textes de la Société historique


Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif, financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 janvier 2023

Les inégalités de revenus : une menace latente

LES INÉGALITÉS DE REVENUS : UNE MENACE LATENTE Au Canada, au cours des dernières années, les inégalités de revenus entre les plus hauts et les plus bas salariés n’ont cessé de s’accroître. Et avec l’inflation qui contribue à la hausse des prix de l’alimentation, du logement, etc., cette tendance ne laisse pas prévoir une amélioration, du moins à ...

29 janvier 2023

La belle maison du notaire Chaperon il y a un siècle

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN Wow, quelle belle maison! C'était une résidence de style Victorien. Le premier à y habiter fut le notaire J.A.G. Chaperon, qui est venu s'établir et pratiquer sa profession à Saint-Georges en 1892. Il est décédé le 28 septembre 1907. Il résidait en haut et avait son ...

28 janvier 2023

Saint-Valentin : Après les fleurs, le pot?

Ta meilleure amie, Annie, vient de t’apprendre qu’elle et son copain iront au NRJ Spa pour la Saint-Valentin. Sachant que tu apprécies ce genre d’activité, elle te propose d’y aller en «double date». Tu aimes l’idée et décides d’en parler à ton copain puisque vous n’avez rien de prévu.  Insulté, il te répond : «D’où ça vient cette idée-là ? ...