Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Havre L'Éclaircie

Rationaliser pour mieux se protéger

durée 06h00
27 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Havre l'Éclaircie

Dans notre dernier article, nous avons abordé les 9 stratégies de protection qui peuvent être utilisées par les femmes pour contrer la violence de leur conjoint et pour être capables de la surmonter. Aujourd’hui, nous allons explorer les 5 rationalisations qui permettent aux femmes de justifier ce qui se passe de façon rassurante. 

Il est important de rappeler à quel point les échecs continuels auxquels une victime est confrontée ont une incidence désastreuse sur son estime et sa confiance en elle. Elle se retrouve avec un sentiment d’impuissance qui peut avoir des conséquences sur toutes les sphères de sa vie. Afin de tenter de déjouer ce sentiment, la victime utilise les rationalisations pour se protéger tant au niveau physique, psychologique qu’émotionnel. 

Voici les 5 rationalisations qui peuvent être utilisées :  

La banalisation - Percevoir la violence comme un phénomène commun, répandu, faisant partie du quotidien. La considérer comme inévitable au sein d’une relation conjugale.

La minimisation - Relativiser la gravité de la violence. Les femmes parviennent à se convaincre que la violence n’est pas grave et qu’elle ne se reproduira pas. Elles peuvent aussi minimiser l’impact de la violence chez les enfants quand elles croient que ceux-ci n’en sont pas témoins.

Déresponsabiliser l’agresseur - Projeter les raisons de l’abus à l’extérieur (le stress au travail ou aux études, les problèmes financiers, la consommation d’alcool et de drogue) et voir le conjoint comme une victime.

L’appel à l’éthique du sauveur - S’investir de la responsabilité de sauver son partenaire et son union au détriment de son propre bonheur.

L’appel à une loyauté supérieure - Éviter de violer les croyances religieuses, prier pour que le conjoint soit sauvé.

À noter que les rationalisations peuvent varier en fonction de divers éléments : la phase du cycle de la violence dans laquelle elles se trouvent, les stratégies de contrôle du partenaire, la dangerosité, les enjeux encourus, la protection assurée par le réseau social. 


Si tu te poses des questions sur ta relation suite à la lecture de ce texte, n’hésite pas à nous contacter. Nous sommes là pour t’aider à y voir plus clair. 

☎ 418 227-1025  -  1 800 709-1025

https://havre-eclaircie.ca/

https://www.facebook.com/havreleclaircie/

https://www.instagram.com/havre_eclaircie/

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 juin 2024

François Legault n'est pas fou, mais...

Vous connaissez sans doute le proverbe qui dit : «Il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée.» Eh bien, si ce proverbe est exact, et je crois que c’est le cas, on peut affirmer sans risque de se tromper que François Legault n’est pas fou lorsque l’on analyse ses multiples propositions concernant le projet d’un troisième lien entre Québec et ...

16 juin 2024

Les anciens restaurants chinois à Saint-Georges

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN Il y a eu beaucoup de restaurants servant des mets chinois à Saint-Georges au fil des décennies. En vérité, ce que nous appelons ici «mets chinois» ne sont pas toujours de la véritable nourriture chinoise. Même si c'est moins fréquent de nos jours, beaucoup de ...

10 juin 2024

Pourrait-on manquer d'électricité?

En présentant son important projet de loi sur l’énergie jeudi dernier, le ministre Pierre Fitzgibbon a créé une certaine inquiétude auprès des consommateurs d’électricité résidentiels, commerciaux et industriels. Même si, présentement, il n’a pas été question de tarification, il faudrait être idiot pour croire que l’on n’assistera pas à une ...