Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La Société Historique Sartigan

Le marchand Philippe Veilleux au siècle dernier

durée 06h00
19 novembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Pierre Morin

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN

Dans les premières décennies des années 1900, un pôle commercial important se développa aux abords de l'Église à Saint-Georges Ouest. Plusieurs magasins s'implantèrent dans ce secteur, dont celui de Philippe Veilleux, au coin de la 1re avenue (qui s'appelait alors la rue Principale) et de la 19e rue, adjacente au presbytère. Claude Loubier a mis récemment la main sur une photo extraordinaire de ce bel immeuble. C'est la 1re photo, prise vers 1935. À noter que la chaussée était en terre, mais il semble que son propriétaire avait aménagé un trottoir en béton à proximité. 

Il y avait à l'époque dans l'Ouest deux personnages importants portant le même nom. Il y eut Philippe Veilleux agent d'assurance (1886-1961), qui fut le premier maire du Village de Saint-Georges-Ouest du 1 janvier 1943 à novembre 1945. Il est décédé le 23 décembre 1961 à l'âge de 75 ans. Et il y avait l'autre, celui qui a créé le magasin général qu'on voit sur la 1re photo, Philippe Veilleux à Octave, huitième d'une famille de 14 enfants. Il est né le 29 août 1889 et est décédé le 13 mai 1942 (sa carte mortuaire à la photo 3). Son épouse était Mme Albertine Morin (la tante de mon père, il l'appelait «tante Bertine»). Ils n'eurent pas d'enfant.

On l'a décrit comme marchand détaillant. Il démarra son magasin général vers 1920. Citoyen modèle, il s'était fait une belle réputation d'homme intègre et jouissait d'une bonne renommée auprès de ses concitoyens. Comme on le constate à la 2e photo, probablement prise aux environs de 1920, c'était à l'origine un simple immeuble carré à deux étages. Mais on réalise que son propriétaire n'a pas cessé de l'améliorer au fil des ans, notamment en le soulevant pour créer un vaste étage commercial au rez-de-chaussée. Il a aussi revampé complètement la façade avec de larges vitrines et de grandes galeries, un balcon à l'étage supérieur et même un imposant fronton sur le toit. La partie arrière, qui monte dans la 19e rue a également été améliorée et mieux intégrée à l'ensemble de l'immeuble. Son deuxième voisin, au sud (à gauche sur la photo 1), était le restaurateur Sinaï Gilbert, devenu plus tard le restaurant Chez Fernand (Salle de quilles Morin).

Tout allait bien, mais hélas, Philippe Veilleux décéda bien jeune, en 1942 à l'âge de 53 ans. Par la suite, son commerce passa aux mains de Florian Labbé, qui continua de l'opérer comme magasin général, comme on le constate à une publicité de 1944 (photo 4). Le plus récent des commerces ayant existé à cet endroit fut le magasin de vêtements Poulin et Martin (fermé en 2011) dont on voit la photo en août 2009 (photo 5).

Voyez une ancienne photo du même secteur (photo 6) à une date antérieure indéterminée. En avant du site devenu plus tard le magasin général Veilleux, un arbre est imbriqué dans l'escalier menant à l'édifice. On voit bien les immeubles environnants, et on constate qu'il s'agissait d'une artère propre et florissante.

Photos 1 et 2 et 6 du fonds Claude Loubier. Photo 4 du journal l'Éclaireur. Texte et recherches de Pierre Morin.

Visionnez tous les textes de la Société historique


Fondée en 1992, la Société Historique Sartigan est un organisme à but non-lucratif, financé par les dons, dont la mission est la protection, l'interprétation, la valorisation et la diffusion du patrimoine de Saint-Georges et de ses environs.

 


Centre culturel Marie-Fitzbach (4e étage)
250,18e Rue, CP 6
St-Georges (Qc) G5Y 4S9

418 227-6176
www.shsartigan.com  -  [email protected]

facebook.com/shsartigan

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 novembre 2023

J'haïs les grèves

Le droit de grève existe dans notre société depuis des décennies et il est tout à fait légitime de l’exercer pour les travailleurs syndiqués qui y ont recours. Je trouve déplorable que l’on doive en arriver là avant de finir par s’entendre pour déterminer ses conditions de travail. C’est une mesure extrême, parfois nécessaire, je le reconnais, ...

26 novembre 2023

Nouvelles photos de la construction du pont de 1912

LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE SARTIGAN Notre bon ami Claude Loubier, qui détient le plus grand nombre de photos anciennes de Saint-Georges, est toujours à l'affut de nouveaux trésors en ce domaine. Encore récemment, il a mis la main sur trois nouvelles photos exceptionnelles de scènes captées lors de ...

20 novembre 2023

Quand le jugement prend le bord

La semaine dernière, plusieurs personnalités du monde politique québécois nous ont fourni des exemples patents démontrant que la faculté de jugement prend parfois le bord, ce qui donne lieu à des prises de décisions qui nous laissent pantois. 5 à 7 millions pour les Kings à Québec Moins d’une semaine après avoir déclaré que le Québec ...