Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

« Mouvements perpétuels » remporte le 1er prix au concours de sculptures sur neige à St-Georges

durée 09h44
12 février 2018
Amélie Carrier
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Amélie Carrier, Journaliste
Twitter Amélie Carrier

Voir la galerie de photos

Le dévoilement des gagnants de la 19e édition du Festival de sculptures sur neige de Saint-Georges a eu lieu lors du samedi 10 février dernier, à 20 h, à l’anneau de glace du Centre sportif Lacroix-Dutil. Pour l'occasion, huit prix de participation ont été tirés parmi les équipes de sculpteurs, cinq prix toutes catégories confondues ont été remis et un prix Coup de coeur du public a été décerné à l'oeuvre favorite des Beaucerons.

À lire également :

Deux juges ont dû trancher parmi les 36 équipes participantes afin de décerner un total de cinq prix, toutes catégories confondues, samedi dernier. Cette année, les catégories « familles », « amis » et « entreprises » n'existaient plus.

Julie Goulet, artiste-peintre de Saint-Georges, était l'une des deux juges. Cette dernière enseigne les arts plastiques à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin. Au cours des dernières années, elle a participé à des festivals de sculptures sur neige à Beauceville et à Saint-Georges, et a remporté quelques prix dans le cadre de ces concours.

Gilles Pedneault, originaire du Saguenay, était le deuxième juge de la soirée. Celui-ci habite en Beauce depuis 1974, et a été juge également l'an passé. Depuis les années 1980, la sculpture est devenue son mode d'expression artistique. Ses sculptures sont souvent créées à partir de récupération de rebus et de métal industriel.

Prix toutes catégories confondues

Le premier prix, pour le bloc numéro 20 intitulé Mouvements perpétuels, a été remis à Annie Boivin et Nancy Goulet. Ces dernières ont reçu une bourse de 300 $.

Le deuxième prix, accompagné d'une bourse de 300 $ également, a été remis à Laurent Loignon, Richard Loignon et Roch Paré, pour leur bloc numéro 22 intitulé Les acrobates.

La troisième position, le bloc numéro 6 intitulé Bobsleigh, a été décernée à Élisabeth Blais, fille du sculpteur parrain Éric Blais, et Tommy Lemieux-Hardy. Une bourse de 100 $ accompagnait le tout.

La quatrième position, avec un montant de 100 $ également, a été remportée par Marc Dallaire, Anne-Marie Coulombe, Marilou Dallaire, Raphaël Dallaire, Philippe Dallaire et Rémi Dallaire pour leur bloc numéro 19 intitulé L'homme sur son bureau.

La cinquième position a enfin été décernée à Raymond Champion, Gloria Babineau, Marie-Ève Champion, Francis Champion, Thomas Champion, Glory Champion et Jonathan Carbonneau pour leur bloc numéro 38 intitulé Le coffre à outils. Ils ont remporté un montant de 100 $.

Prix de participation et Coup de coeur du public

Les membres de l'équipe des Pères Nature de Saint-Georges, Léa Paquet, Marie-Pierre Desjardins, Saphir Bédard, Florence Aubry et Sonia Poulin, ont remporté le prix Coup de coeur du public avec leur oeuvre intitulée Piña Colada. Ils se sont vus remettre une médaille chacun pour souligner cet accomplissement. Leur sculpture, le bloc numéro 21, était en forme d'ananas.

Ceux qui ont remporté les huit prix de participation ont quant à eux gagné des prix en argent de 75 $.

Il s'agit de Stéphane Bérubé, avec le bloc numéro 36, Nicolas Blais, fils du sculpteur parrain Éric Blais, avec le bloc numéro 37, Sandy Létourneau avec le bloc numéro 18, Valérie Mungher, bloc numéro 10, Jessie Vigneault, avec le bloc numéro 28, Éric Mathieu, avec le bloc numéro 11, Steve Lessard, avec le bloc numéro 34 ainsi que Véronique Lamontagne avec le bloc numéro 29.

Un festival en soi

Pour la première fois en 19 ans, l'événement était considéré comme un festival. Quelles étaient les nouveautés l'édition 2018 ? Carole Paquet, directrice du Service des loisirs et de la culture de la Ville de Saint-Georges, a répondu à cette question samedi soir dernier.

« Notre plus grosse amélioration a été notre équipe de parrains et de marraines cette année. Ces derniers ont aidé les gens à sculpter et ont donné des ateliers en ce sens », a expliqué la principale intéressée.

Claude Gagné, Paul Duval, Jean-François Maheux, Julie Gagné, Claude Busque, Dominique Berthiaume et Éric Blais ont notamment agi à titre de parrains et marraines à l'anneau de glace vendredi et samedi. Ceux-ci ont été choisis car ils ont été les gagnants des dernières éditions de l'événement à plusieurs reprises.

Précisons que tous les sculpteurs de la 19e édition se sont vus remettre une Carte loisirs de la Ville de Saint-Georges, telle que lors des éditions précédentes.

Il est possible de voir ou de revoir la cérémonie de remise des prix qui a eu lieu samedi le 10 février dernier en visionnant la vidéo ci-dessus. Elle est tirée d'une vidéo en direct que nous avons publiée sur notre page Facebook pendant l'événement.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Cinquième galerie pour la fleuraison en folie!

Avec l’arrivée de la belle saison, les arbres et plantes ont ou fleurissent. Ce doux mélange de senteurs et de couleurs va souvent inspirer les gens qui voudront capturer la beauté de la nature.  Peut-être avez-vous profité de la saison des lilas qui a débuté tôt, celle des pommiers et des cerisiers et finalement le début des plantes de votre ...

durée Hier 6h00

À travers la lentille de notre photojournaliste

Notre photojournaliste, Jessy Pouliot, prend à toute heure du jour — et parfois même de la nuit, des clichés d'une multitudes d'activités et d'événements, petits et grands, qui surviennent dans la grande région de la Beauce et ses environs. Le tout sert bien sûr à illustrer les reportages et les articles de notre quotidien Web. Certaines ...

3 juillet 2022

Une belle fête pour les 175 ans de l'église Saint-Paul de Cumberland Mills

C'est en fin de semaine que l'on a souligné les 175 ans de l'église Saint-Paul de Cumberland Mills. La fête avait été organisée par les membres de la Corporation de la conservation du patrimoine de Saint-Simon-les-Mines. Rappelons que ce bâtiment, de style gothique, fût construit en 1847 avec des pierres de champs noyées dans le mortier. Cité ...