Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 juin 2018 - 09:30

Anne Julien lance son premier livre, « Et si la vie c'était maintenant »

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le lancement de Et si la vie c’était maintenant, le premier roman de Mme Anne Julien, a eu lieu le samedi 16 juin à la Salle du Curé Denis-Morin de Beauceville.

Ce livre de 678 pages nous plonge dans la vie d’une famille beauceronne dont la mère, Simone, est aux prises avec la maladie d’Alzheimer. Comment composera-t-elle avec l’évolution de la maladie ? Quelles en seront les conséquences sur les autres membres de la famille, à savoir son mari, Jean-Claude, et ses filles, Geneviève, Marie et Martine ?

Bien qu’il décrive une situation qui est en soi dramatique, le roman comporte aussi des moments plus lumineux.

« Mes personnages vivent une situation difficile, mais c’est aussi l’occasion pour eux d’apprendre à profiter de la vie au quotidien. C’est un peu ça le message qui se dégage du livre », explique l’auteure.

Mme Julien a fait carrière comme psychologue, enseignante et cadre scolaire. Elle est actuellement directrice adjointe aux Services éducatifs de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin. La maladie d’Alzheimer est une réalité dont elle connaît bien les aspects émotifs, puisqu’elle l’a côtoyée de près dans sa propre famille, et trois fois plutôt qu’une. Ses connaissances en psychologie lui permettent en outre d’aborder avec beaucoup de pertinence la maladie et ses conséquences sur l’entourage.

Le bouquin est publié par les Éditions du Travailleur Futé. Le dirigeant de cette maison d’édition, M. Simon Chrétien, estime que le roman de Mme Julien touchera les gens de plusieurs manières différentes. « L’alzheimer est une maladie sournoise, comme plusieurs autres, qui détruit des vies à petit feu tout en créant une souffrance morale chez les proches des malades. L'ouvrage d’Anne Julien romance une histoire qui pourrait être vraie et dans laquelle plusieurs personnes pourront se reconnaître en tout ou en partie. Pour d’autres, il aidera à mieux comprendre la vie des personnes atteintes et de leur entourage. Le nombre de cas de personnes atteintes par la maladie étant en croissance dans le monde, je crois qu’il est important de sensibiliser la population sur le sujet. Quoi de mieux qu’un bon roman pour le faire de manière humaine et divertissante ? », conclut M. Chrétien.

Le thème de la maladie d’Alzheimer semblait s’imposer pour le premier roman de Mme Julien, mais il n’est pas à l’origine de son engagement comme écrivaine.

« Écrire, c’est un rêve que je caresse depuis l’adolescence, que j’ai finalement décidé de réaliser. J’ai suivi un cours de d’écriture romanesque au cégep et j’ai écrit ce roman dans mes temps libres », raconte-t-elle.

On peut se procurer son livre sur le site Internet www.letravailleurfute.com. Il est aussi disponible à la Librairie de la Chaudière, à Saint-Georges.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des artistes émergents ou établis de la Beauce qui sont inspirants ou qui ont une carrière artistique hors du commun ? Vous faites partie d'un groupe de musique, êtes musicien ou chanteur, et vous avez particulièrement bien performé à un concours de talent dernièrement ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Félicitations! Je reconnais ton travail. Je garde de bons souvenirs de toi. Bon succès.

    LUCILLE MORIN - 2018-06-25 18:56