Publicité

14 décembre 2020 - 13:00 | Mis à jour : 13:01

Compétition nationale de robotique

Une 3e place pour deux étudiants de la polyvalente Saint-François

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Deux étudiants de la polyvalente Saint-François de Beauceville ont remporté une 3e position canadienne à la compétition nationale de robotique WRO (World Robot Olympiad).

Il s'agit de Marc-Antoine Longchamps et Elliot Mercier qui ont pu participer à la compétition malgré l’annulation préalable de celle-ci lors du début de la pandémie de COVID-19 au printemps dernier.

Le 12 novembre, ils ont présenté aux juges de la WRO une vidéo de leur robot à l'oeuvre dont le défi consistait à apporter des fournitures dans différents endroits de la ville sans connaître la combinaison du départ. Installé sur une table avec un parcours, le robot devait détecter les couleurs afin d'amener les fournitures aux bons endroits. L'appareil devait aussi rétablir l’électricité et enlever un arbre qui était tombé dans la rue.

C’est en janvier dernier, que leur aventure a commencé alors qu'ils étaient en 6e année à l’école de Léry-Mgr-De Laval et ils ont dû attendre pendant sept mois avant de pouvoir prendre part à la compétition dans laquelle ils étaient accompagnés de leur enseignante Valéry Dufour. 

Au total, on comptait 700 jeunes de 40 pays différents qui s’affrontaient dans ce concours. Dans la catégorie où les Beaucerons étaient inscrits, on retrouvait 97 équipes. Marc-Antoine et Elliot ont pris la 39e position au niveau mondial. Seulement 16 équipes canadiennes participaient à cette compétition de haut niveau et les garçons sont arrivés en 3e place au final.

La Ville de Beauceville a apporté sa contribution pour permettre aux deux élèves de mener à terme ce projet en plus du soutien de l’école de Léry-Mgr-De Laval et de la polyvalente Saint-François.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.