Publicité

30 avril 2021 - 11:00

Cégep Beauce-Appalaches

Les vitraux de la salle Alphonse-Desjardins restaurés au coût de 300 000$

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Après plusieurs mois de travail, les vitraux emblématiques de la salle Alphonse-Desjardins du Cégep Beauce-Appalaches ont connu une cure de rajeunissement. Quelque 300 000 $ ont été investis par le Cégep pour la restauration de l' œuvre d’art.

Rappelons que ce sont les vitraux originaux de l’ancienne chapelle du Séminaire de Saint-Georges, construite en 1966 et devenue, en 1981, la salle de spectacle.

« L’histoire de la salle Alphonse-Desjardins est riche. C'est grâce à la Corporation du petit Séminaire  que ce lieu à vocation éducationnelle a pu voir le jour. Les gens d’ici peuvent maintenant profiter de  cette vaste salle pour assouvir leur soif de culture », explique Caroline Bouchard, directrice générale par intérim du Cégep Beauce-Appalaches. 

Le mandat de désinstallation et réinstallation des vitraux a été confié à la firme Groupe Excel SM inc. de Sainte-Marie. Le processus de restauration s’est étalé sur environ trois mois. Les panneaux ont  d’abord été nettoyés et décapés. Des meneaux supplémentaires ont ensuite été ajoutés. Les panneaux endommagés ont été remplacés. De nouvelles bordures ont été mises en place, avant  la coupe et le sablage du verre. Durant la restauration, des cloisons temporaires ont été aménagées  dans la salle Alphonse-Desjardins. Enfin, il a fallu plusieurs semaines pour la réinstallation finale. 

L’artiste ayant effectué la restauration des vitraux est le créateur,  Pierre Osterrath. Celui-ci est à l’origine de nombreuses œuvres dans des lieux publics, lieux de  culte et espaces privés, notamment des vitraux dans le Métro de Montréal.

« J’ai pris  plaisir à explorer diverses techniques non traditionnelles utilisant le verre comme moyen d’expression  artistique », explique l’artiste, qui s’est adjoint de l’aide de Marie-France Dion.

Le duo d’artistes verriers forme l’entreprise Vitraux Osterrath. Au cours de sa carrière, M. Osterrath a produit plus de  27 000 m² de vitrail. 

Une vidéo expliquant le processus complet de restauration est disponible sur la chaîne YouTube du Cégep Beauce-Appalaches. 

À lire également: 

Sainte-Marie offre 100 000 $ pour la construction du nouveau campus du Cégep Beauce-Appalaches

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.