Publicité

18 mai 2021 - 13:00 | Mis à jour : 13:06

Cégep Beauce-Appalaches

Personnel de soutien: en grève aussi demain

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Tout comme le personnel professionnel de l'éducation, les membres du Syndicat du personnel de soutien du Cégep Beauce-Appalaches, affilié à la CSN, entameront demain trois journées consécutives de grève, comme dans le reste de la province.

Des piquets de grève seront dressés devant les installations du cégep à Sainte-Marie, Saint-Georges et Lac-Mégantic à compter de 7 h 30 et seront maintenus jusqu’à 15 h 30.

Le syndicat constate que, malgré les sorties médiatiques du premier ministre qui dit vouloir en arriver rapidement à une entente, les représentants patronaux n’ont toujours pas les mandats nécessaires pour négocier de réelles améliorations, tant sur le plan des conditions de travail que sur celui des salaires.

« Nos membres sont fiers de travailler dans le milieu collégial. Nous savons que notre rôle est essentiel et que jamais le cégep ne pourrait fonctionner sans nous. Les citoyens et les citoyennes de la région sont conscients de l’importance du cégep pour l’économie locale et la culture. Pourtant, Il n’y a pas de reconnaissance de la part du gouvernement face à notre travail qui se fait souvent dans l’ombre », ont déclaré les membres du comité exécutif du syndicat par voie de communiqué de presse.

Les employés de soutien évaluent que le gouvernement demande des reculs qui auraient pour effet d’augmenter davantage la précarité.

Le Syndicat du personnel de soutien du cégep de Beauce-Appalaches représente notamment les manœuvres, l’ensemble du personnel technique (travaux pratiques, administration, informatique, etc.), les agentes et agents de soutien administratif ainsi que les ouvrières et ouvriers spécialisés à l’emploi du cégep.

À lire également
Le personnel professionnel de l'éducation sera en grève mercredi

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.