Publicité

16 octobre 2021 - 17:00

Étude réalisée par PRÉCA

Un soutien à la lecture plus important au primaire par les parents

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Selon une étude réalisée par PRÉCA auprès de 10 000 parents de Chaudière-Appalaches, les élèves du secondaire recevraient moins de soutien parental à la lecture que ceux du primaire.

Ce serait 16,8 % des parents d’adolescents qui les aident à trouver des livres qui les intéressent contre 49,1 % des parents d’enfants du primaire. Également, 19,6 % des parents d’adolescents vérifient la compréhension du texte lu par leur enfant comparativement à 63,5 % de leurs semblables ayant des enfants au primaire. 15,3 % des parents d’élèves du secondaire réservent du temps pour la lecture tous les jours contre 50 % des parents d’enfants du primaire.

Le ministère de l’Éducation considère que les élèves, jusqu’à 15 ans, partagent des besoins de soutien à la lecture semblable aux enfants du primaire.

« Le plaisir de lire est un facteur important de réussite éducative; plus un élève en éprouve, plus il performe en lecture à l’école. Puisque la lecture est nécessaire à l’apprentissage de toutes les matières, son impact n’est pas à sous-estimer. Heureusement, les parents peuvent soutenir leur adolescent et valoriser le plaisir de lire par des gestes simples, comme de lui donner accès à des types de lecture variés, ou encore en montrant l’exemple en lisant eux-mêmes à la maison. »

– Ariane Cyr, directrice générale de PRÉCA

Une campagne nationale est en cour pour insuffler le plaisir de lire aux adolescents et jeunes adultes de 14 à 20 ans.

À GO, on lit !

De retour du 15 octobre au 15 décembre, la campagne À GO, on lit ! permet non seulement de démontrer aux jeunes les bienfaits de la lecture, mais aussi de leur rappeler qu’elle est avant tout une source de plaisir et d’évasion. Elle souhaite ainsi provoquer un changement de comportement positif face à cette activité en se basant sur les intérêts personnels de chacun.

Pour cette nouvelle édition, l’initiative peut compter sur des ambassadeurs bien-aimés des adolescents comme Kevin Raphaël, Ludivine Reding, Koriass et Valérie Chevalier. La campagne se décline sur plusieurs plateformes rejoignant les jeunes (médias sociaux, vidéos humoristiques, podcast exclusif) et mises sur un jeu-questionnaire interactif permettant à ceux-ci de connaître leur « pastille de lecteur » et ainsi recevoir des recommandations de lecture personnalisées selon leurs goûts. À GO, on lit ! offre aussi plusieurs outils aux professionnels de l’éducation, aux bibliothèques et aux milieux communautaires travaillant auprès d’adolescents et qui voudraient, eux aussi, réaliser des actions ludiques de lecture dans leur milieu.

Pour connaître la programmation complète de la campagne ou accéder au jeu-questionnaire ou aux outils pédagogiques, rendez-vous sur le site agol.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.