Publicité

17 novembre 2021 - 12:00

Les Petites Bestioles

Une seconde installation de 44 places pour le CPE La Fourmille

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Les Petites Bestioles, deuxième installation du CPE La Fourmille situé dans l’ouest de Saint-Georges, a été inauguré ce matin.

Le tout s'est fait en la présence du député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire au premier ministre, volet jeunesse, Samuel Poulin, la directrice générale de l’établissement, Annick Veilleux ainsi que Claudine Poulin, présidente du conseil d’administration de La Fourmille.

Le projet est né en 2019 puis a été annoncé officiellement en février 2020, permettant ainsi d’ajouter 44 places supplémentaires en service de garde dans la Beauce. Les travaux avaient alors commencé en juin dernier au 2750 du boulevard Dionne pour ce projet rendu possible grâce à une aide financière de 573 539 $ accordé par le ministère de la Famille.

« C’est un lieu qui est lumineux, agréable et beau. Je suis convaincu qu’il plaira aux familles et aux enfants grâce au travail des éducatrices qui font toute la différence », a exprimé Samuel Poulin.

Ainsi, Les Petites Bestioles devraient accueillir 10 poupons âgés de 0 à 17 mois et 34 enfants de 18 mois et plus à partir de la fin du mois de novembre. Les parents, qui étaient inscrits sur le guichet pour obtenir une place en service de garde subventionné, signeront leur contrat dans les jours à venir.

Ce deuxième espace du CPE La Fourmille a permis de créer une dizaine de nouveaux emplois, dont plusieurs éducatrices en service de garde éducatif à l’enfance. Son emplacement a été choisi pour s’adapter aux besoins des parents étudiants, il est donc proche du Centre de formation professionnelle Pozer et du Centre de formation aux adultes.

Annick Veilleux s’est réjouie de l’aboutissement de ce projet sur lequel elle et son équipe travaillent depuis deux ans et leur est reconnaissante pour leur investissement. « Je suis fière d’où on est rendu aujourd’hui », a-t-elle conclu.

Les besoins en Beauce
Actuellement en Beauce-Sartigan il y a 190 enfants en attente, selon ce qu’a expliqué Samuel Poulin lors de l’inauguration de ce matin. Il en restera donc environ 150 une fois que certains d’entre eux auront été placés aux Petites Bestioles.

Il faut savoir cependant que, parmi eux, il y a qui ont une place en garderie non subventionnée, il y en a d’autres qui ne sont pas près, car les parents sont toujours en congés et il y en a même qui ne sont pas encore nés. 

« Donc on projette, dans un horizon d’un an, d’avoir besoin de 150 places. C’est pour ça qu’il y a un appel de projets en cours. »

D’ailleurs il y a actuellement cinq nouveaux projets de ce type dans Beauce-Sud qui ont été déposés auprès du ministère de la Famille pour pouvoir combler cette différence-là. 

Il faut savoir que le gouvernement a annoncé 17 000 nouvelles places en service de garde au Québec. « D’ici 2025, on met dans la loi qu’on est obligé de donner une place aux parents », de terminer le député de Beauce-Sud.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.