Publicité

10 décembre 2021 - 18:00

Campagne de financement de la Fondation EJM

Michel Bernard et Marcel Dutil agiront comme présidents d'honneur

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La Fondation de l'École Jésus-Marie de Beauceville a recruté deux personnalités d'envergure du milieu des affaires de la Beauce pour co-présider sa nouvelle campagne de financement: Michel Bernard, chef d’entreprise du groupe René Bernard et Marcel Dutil, président du Conseil de Groupe Canam.

« C'est un mariage entre le bois et l'acier », a imagé le président de la Fondation, Marcel Roy, en conférence de presse ce matin.

La campagne de financement vise à recueillir au moins 1,75 M$ pour deux projets spécifiques de cet établissement privé d'enseignement secondaire: une piste d'athlétisme et une salle d'entraînement annexée à l'actuel gymnase.

C'est Mgr Laval Bolduc, un administrateur de la FEJM, qui avait pour mission de recruter un président d'honneur. Il a approché en premier lieu Michel Bernard.

« Comme ça fait 3 à 4 présidences d'honneur que je fais de suite, j'ai demandé à Laval s'il pouvait pas trouver un co-président pour qu'on puisse se partager la tâche et je lui ai suggéré d'approcher M. Dutil. Comme il a accepté. je n'ai pas eu le choix que de dire "oui" », a fait remarquer le chef d’entreprise du groupe René Bernard lors de l'annonce de ce matin.

Pour sa part, Marcel Dutil a indiqué qu'il avait accepté, notamment « à cause des religieuses » et du travail d'éducation qu'elles ont fait au Québec depuis plus de 300 ans.

Il a aussi rappelé comment René Bernard, de son vivant, avait été un homme d'affaires généreux envers la communauté beauceronne. « Mais Marcel, ne dit jamais à personne que j'ai donné de l'argent pour Saint-Georges », de se souvenir avec humour le fondateur de Canam, en référence à la rivalité qui a toujours existé entre Beauceville et Saint-Georges.

Ancrer les sports-études
Le premier projet est déjà entrepris mais doit être complété. Il s'agit de la piste d'athlétisme qui demandera des déboursés de 250 000 $. Le revêtement synthétique ainsi que la construction d'estrades et d'un escalier, pour relier le site avec le terrain de soccer, sont à faire.

L'autre est l'agrandissement du gymnase actuel pour y ajouter une salle d'entraînement. L'investissement sera ici de 1,5 M$. Le chargé de projet, Steeve Groleau, estime que les travaux s'étaleront sur une période de 7 à 8 mois.

Pour la directrice générale de l'École Jésus-Marie, Nathalie Fortier, ces infrastructures répondent à un besoin essentiel et visent à ancrer encore davantage le développement du volet athlète que l'institution d'enseignement embrasse depuis plusieurs années maintenant — l'EJM s'est notamment impliquée financièrement dans la construction du nouvel aréna de Beauceville, « pour donner dans l'ensemble une éducation de qualité supérieure. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.