Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plan génération sans fumée

Vapotage et tabagisme: 11 écoles du CSSBE veulent conscientiser les élèves

durée 10h00
1 juin 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

Onze écoles du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemins, dont l’école des Deux-Rives à Saint-Georges, lancent le Plan génération sans fumée (PGSF) au sein de leur établissement.

Au total, ce sont 71 écoles à travers la province que le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) accompagne dans la mise en place de ce projet ambitieux. L'objectif est de faire de la prévention sur le tabagisme et le vapotage dans les écoles secondaires québécoises. 

« Avec 22 nouvelles écoles accompagnées depuis septembre 2021, on voit que le PGSF répond à un phénomène qui gagne malheureusement en popularité dans les écoles secondaires : le vapotage. Selon l’INSPQ, l’utilisation de la vapoteuse chez les jeunes de 11 à 17 ans a quintuplé entre 2013 et 2019. Compte tenu de cette nouvelle réalité, il est d’autant plus urgent de travailler avec les écoles pour freiner la tendance », a déclaré Annie Papageorgiou, directrice générale du CQTS.

Freiner l’initiation au vapotage
À l’école des Deux-Rives, ce sont 376 élèves qui ont participé à un sondage visant à établir le profil tabagique et de vapotage de l’établissement.

Parmi eux, 16 % disaient avoir déjà essayé des produits de vapotage et 22 % affirmaient ignorer si leur vapoteuse contenait ou non de la nicotine.

La volonté du comité PGSF de l’école, formé d’élèves, de professeurs et d’intervenants, est de sensibiliser les élèves et d’éveiller leur sens critique à travers l’implantation d’activités permettant à ceux-ci d’en apprendre davantage sur les conséquences du vapotage.

« Comme notre école ne compte que des élèves de secondaire 1, il est important pour ces jeunes d’être accompagnés afin qu’ils puissent développer les compétences qui leur permettront de ne pas s’initier au vapotage. Le PGSF nous a permis de faire un portrait de la situation au sein de l’école en vue de la mise en place d’activités de prévention. Nous sommes confiants pour la suite du processus », d'expliquer Brigitte Poeti-Brousseau, porte-parole de l’école.

Le Plan génération sans fumée
Le Plan génération sans fumée (PGSF) est une démarche mise en place dans les écoles secondaires du Québec afin d’implanter une stratégie de prévention à l’initiation des produits tabagiques (tabac et vapotage), encourager la cessation et assurer l’application de la Loi.

Les établissements participants reçoivent, en plus d’un soutien financier, l’assistance du CQTS et bénéficient de son expertise. Cette démarche donne l’occasion aux équipes des différents établissements d’implanter des projets communautaires, des services de cessation, des politiques antitabac et une réglementation au sein des milieux scolaires participants.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 juin 2022

CIMIC: près de 80 finissants ont reçu leur diplôme de reconnaissance des acquis

C’est le 16 juin que se tenait le traditionnel cocktail distinction des finissantes et finissants 2021-2022 de la reconnaissance des acquis et des compétences (RAC) au Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière (CIMIC). Lors de cet  événement, près de 80 personnes ont reçu un diplôme. La démarche de reconnaissance des acquis et des ...

29 juin 2022

Isabelle Gilbert nommée directrice générale adjointe du CSSBE

En séance régulière hier soir, le conseil d’administration du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE) a nommé Isabelle Gilbert comme nouvelle directrice générale adjointe de l'organisme. Elle succède à Suzie Lucas. Mme Gilbert détient un baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire ainsi qu’un diplôme de 2e cycle en ...

29 juin 2022

CSSBE: des prévisions budgétaires en hausse de 20 M$ 

Le conseil d'administration du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE) a adopté hier soir, en séance régulière, ses prévisions financières pour l’année 2022-2023: il s’agit d’un budget équilibré de 278 693 558 $.  Les dépenses et les revenus prévus représentent une augmentation de 8 % par rapport aux prévisions attendues pour ...