Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La pénurie de personnel est encore un enjeu

États financiers 2021-2022: le CSSBE dégage un surplus de près de 1,3 M$

durée 08h00
26 octobre 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le rapport financier 2021-2022 du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE) révèle un surplus de 1 279 531 $, qui ne représente toutefois que 0,5 % du budget annuel de l’organisme. 

Ces états financiers ont été adoptés par le conseil d’administration du centre, lors de sa séance tenue hier soir. 

Au 30 juin 2022, les revenus de l’année ont été de 271 598 822 $ et les dépenses de 270 319 291 $.

L’excédent généré — qui est versé à l'excédent accumulé se chiffrant maintenant à plus de 27 M$ — s’explique entre autres par le fait que les écoles et les centres n’ont pas utilisé toutes les mesures dédiées à l’embauche du personnel vu la difficulté de recrutement.

« La pénurie du personnel est encore un enjeu auquel nous faisons malheureusement face », a indiqué aux journalistes de la presse régionale le directeur général du CSSBE, Fabien Giguère,  lors de la présentation des résultats.

Si les postes en enseignement direct sont comblés dans le réseau, il n'en demeure pas moins que l'équilibre reste fragile pour les remplacements de quelques jours, les congés de maladie et ceux de maternité, a-t-il dit.

C'est dans les emplois périphériques que le bât blesse: on manque de psychologues, d'orthophonistes et principalement, d'éducatrices en services de garde.

« Toutes nos équipes s’efforcent d’offrir la meilleure prestation de service aux élèves. Nous poursuivons nos investissements dans les services d’aide aux  élèves et dans l’entretien de nos bâtiments pour offrir des milieux stimulants et favorisant la réussite  scolaire », a fait remarquer le directeur général.

Des subventions «dédiées»
Pour l’année 2021-2022, l’augmentation du budget du CSSBE est de 13,6 M$, soit 5 % du budget total.  L’augmentation est principalement due aux indexations salariales pour 6,2 M$, aux mesures de  réinvestissement en éducation pour 5,9 M$ et à l’augmentation de la clientèle pour 1,5 M$, a expliqué de son côté le directeur du Service des finances, Patrick Beaudoin.

Il a aussi souligné qu'une portion de plus en plus importante des subventions de fonctionnement, versées par le ministère de l'Éducation, étaient «dédiées» à des postes spécifiques, comme l'aide aux élèves en difficulté ainsi que les activités culturelles et parascolaires. Pour le dernier exercice, ces montants se chiffraient à 53 M$ sur des revenus de 227 M$.

Le grand argentier a également fait remarquer que les dépenses en services professionnels avaient plus que doublé dans tous les secteurs (juridiques, firme comptable) sans oublier la hausse phénoménale des polices d'assurance.

Rappelons que le Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin dessert 18 925 élèves par l’entremise de ses 56 établissements scolaires répartis dans 55 municipalités en Beauce et dans les Etchemins.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Un premier encan-bénéfice qui rapporte près de 10 000 $

Le tout premier encan-bénéfice de la Fondation du Cégep Beauce-Appalaches, qui s'est tenue le 20 février, a permis de récolter un montant total de 9 130 $, à travers la vente d'une douzaine d’œuvres d'art créées par des artistes du programme préuniversitaire en Arts visuels. L'événement était sous le marrainage de Catherine Veilleux et Sabrina ...

durée Hier 15h00

Des élèves récompensées à l’Expo-sciences Desjardins

Cette semaine se terminait l’Expo-sciences Desjardins  dans différentes écoles secondaires du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE). Au  total, ce sont 13 élèves qui ont présenté divers sujets de nature scientifique devant les juges. Parmi ceux-ci, certaines se sont particulièrement démarquées autant par le choix du sujet que ...

28 février 2024

Le CSSBE approuve un contrat à 1,5 M$ pour le stade des Deux-Rives

Le terrain de football synthétique de l’école des Deux-Rives à Saint-Georges sera réalisé par Excavation Bolduc inc, de La Guadeloupe, au coût de 1 504 014,59$.  La soumission a été approuvée par le conseil d’administration du Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE) lors de sa réunion du mardi 27 février. « Je pense que les ...