Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Chiffres alarmants

Trop de gestes de violences dans les écoles

durée 14h00
1 février 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Alors que l’opposition officielle demande un mandat d’initiative pour trouver des solutions à la violence dans les écoles du Québec, on constate que celles du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE) en sont un triste exemple.

Les porte-paroles de l’opposition officielle en matière d’éducation, Marwah Rizqy, et de sécurité publique, Jennifer Maccarone, proposent que la Commission de la culture et de l’éducation se saisisse d’un mandat d’initiative sur l’augmentation de la violence dans les écoles et autour de celles-ci. Selon les députées libérales de Saint-Laurent et de Westmount–St-Louis, la situation inquiète de plus en plus les élèves, les parents ainsi que le personnel du réseau de l’éducation et il est urgent de s’attaquer au problème.

Pour appuyer leur demande, les deux porte-paroles de l’opposition officielle ont exposé des chiffres alarmants, et ce, dans toutes les régions du Québec, notamment ici, en Beauce-Etchemin. En effet, 405 gestes de violence ont été indiqués en 2018-2019, pour 979 en 2021-2022.

D'ailleurs, dans le rapport annuel du CSSBE pour 2021-2022, on constate que quatre établissements ont recensé plus de 10 événements d'intimidation, la polyvalente Benoît-Vachon étant la plus touchée avec au moins 40 événements déclarés.

Qui plus est, 30 établissements enregistrent plus de 10 événements de violence, ce qui représente plus de la moitié des écoles de ce centre de services qui en compte 56. Parmi eux:
- 17 écoles ont déclaré entre 10 et 19 événements de violence,
- 8 écoles ont déclaré entre 20 et 39 événements de violence,
- 6 écoles ont déclaré plus de 40 événements de violence.

Le CSSBE mentionne dans ce même document que « chacune des écoles est dotée d'un plan de lutte contre la violence et l'intimidation dans lequel on retrouve des mesures de prévention universelles et ciblées. Ce plan est évalué et revu chaque année. Les codes de vie des écoles se veulent éducatifs et l'enseignement explicite des bons comportements attendus se fait au quotidien. »

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 mai 2024

Salon de l’emploi du Cégep Beauce-Appalaches

Le 2e Salon de l’emploi du Cégep Beauce-Appalaches se tiendra le 24 mai, dans le hall d’entrée principal du campus de Saint-Georges. Pour l’occasion, les personnes intéressées par une carrière au sein de l’établissement collégial sont invitées à se présenter pour déposer leur candidature et établir un premier contact avec ...

12 mai 2024

ADIMO: fini les cauchemars sur les listes orthographiques

Enseignant au secondaire et père de trois filles, Dany Paré a créé ADIMO pour permettre aux enfants d'apprendre les listes orthographiques en s'amusant. En plus de rendre cette tâche ludique, cette application accessible sur Internet permet également aux adultes d'avoir une meilleure vue d'ensemble des résultats des enfants. « On le fait ...

10 mai 2024

Soirée d'information pour une nouvelle classe en intégration sociale

Le centre d’éducation des adultes Monseigneur-Beaudoin-Les Sources, du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE), offrira bientôt une nouvelle classe de développement d’habiletés spécifiques, pour l'intégration sociale des jeunes adultes de déficience intellectuelle moyenne à sévère. Les modalités de fonctionnement (clientèle ...