Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Après les grèves

Plan de rattrapage : le CSSBE privilégie le cas par cas

durée 18h00
14 janvier 2024
Germain Chartier
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Germain Chartier, Journaliste

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville a annoncé, mardi 9 janvier, un plan de rattrapage de 300 millions $ dans les écoles, afin de rattraper le retard dû aux jours de grèves. Au Centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin (CSSBE), il s'agira plutôt de tutorat que de rattrapages, car les jours de grèves ont été moins importants. 

En effet, le CSSBE a été touché par sept jours de grève au total, contre 24 à 28 jours pour d'autres centres à travers la province. 

« Effectivement, nous avons eu le plan de rattrapage ce mardi et nous l'avons présenté mercredi aux directions. Dès la semaine prochaine, ces dernières pourront voir avec leur personnel comment ils mettront en place les éventuels rattrapages, récupérations ou tutorats », a expliqué Fabien Giguère, directeur général du CSSBE.

« Ils vont regarder ceux qui veulent en faire, dans le personnel, pour ensuite cibler les élèves qui en ont besoin. Chacune des écoles prendra les moyens les plus appropriés pour faire ce rattrapage. »

Pas d'inquiétude liée aux élèves en difficulté

Ayant été très peu touché par la grève, le CSSBE ne semble pas inquiet auprès des élèves déjà en difficulté avant la grève. Ces derniers bénéficieront simplement d'un suivi plus important.

« On a moins d'inquiétude qu'ailleurs, mais ça ne veut pas dire qu'on n'a pas d'élève en difficulté, on en a toujours et ils l'étaient avant les grèves. On travaillera davantage avec ces élèves-là. Chez nous, actuellement, on parle plus de tutorat ou d'accompagnement en demi-groupe ou petit groupe », a complété le directeur général.

Concernant la semaine de relâche, la décision reviendra aux écoles pour savoir s'ils prendront du temps en plus ou non à cette période. Cependant, cette mesure n'est pas une priorité en Beauce-Etchemin. 

« Après avoir discuté avec plusieurs écoles, on ne pensait pas toucher à la semaine de relâche, mais c'est un choix d'école, donc certains pourraient aller à la semaine de relâche. Si c'est ça, il faudra ensuite regarder avec les parents et les élèves, s'ils veulent faire quelque chose ou non. Mais ce n'est pas une priorité chez nous », a-t-il complété. 

Interrogé également sur la nouvelle mesure qui touchera certains centres concernant l'interdiction des cellulaires et des montres connectées, Fabien Giguère assure qu'une politique était déjà en place. 

« La majorité des élèves laissait déjà leurs cellulaires en entrant dans les classes et il y en avait peu dans ces dernières. Il faut aussi comprendre que chaque élève du secondaire a déjà un ChromeBook pour aller sur internet. C'est pour cela que la politique sur les cellulaires était déjà établie », a-t-il conclu. 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Éclipse solaire : le CSSBE annonce que les écoles resteront ouvertes

Le Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE) a annoncé, ce vendredi 23 février, laisser les écoles ouvertes durant l'éclipse solaire du 8 avril prochain. Cette décision intervient alors que des Centres de Services Scolaires en Estrie ont annoncé la fermeture des écoles ce jour-là.  « C’est une occasion formidable d’enseigner ...

20 février 2024

Plus de 150 étudiantes à la Course Givrée!

Plus de 150 étudiantes de la Polyvalente Saint-François de Beauceville s'en sont donné à coeur joie, jeudi dernier, dans le cadre de la Course Givrée, un événement spécifiquement conçu pour elles. Il s'agissait d'une initiative de leur camarade de classe, Marie-Ève Arguin, étudiante en Secondaire 5 au Programme d'éducation internationale (PEI) de ...

20 février 2024

L'Expo-sciences Desjardins fait son grand retour au CSSBE

Après quelques années d’absence, l’Expo-sciences Desjardins revient pour une 26e édition qui se tiendra jusqu’au 26 février dans différentes écoles secondaires du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin (CSSBE). Les établissements qui accueillent l'événement sont l'école des Appalaches à Saint-Justine, la polyvalente des Abénaquis à ...