Publicité
11 septembre 2019 - 11:55 | Mis à jour : 12 septembre 2019 - 14:28

Déclenchement des élections fédérales 2019

Élections fédérales : les candidats prêts pour les 40 jours de campagne

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le premier ministre du Canada s’est présenté devant la gouverneure générale ce matin pour demander la dissolution du Parlement ce qui entraîne le déclenchement des élections. Bien qu’en Beauce, la frénésie de la campagne électorale se fait sentir depuis des mois, les candidats étaient en pré-campagne.

En ce moment, la circonscription compte six candidats :

  • Maxime Bernier, Parti populaire du Canada
  • Richard Lehoux, Parti conservateur du Canada
  • Adam Veilleux, Parti libéral du Canada
  • Josiane Fortin, Parti vert du Canada
  • Guillaume Rodrigue, Bloc Québécois
  • Maxime Rhino Bernier, Parti rhinocéros du Canada

Ils auront un total de 40 jours pour convaincre, charmer et persuader les Beaucerons qu’ils sont le meilleur choix. Le 21 octobre, ce sera à la population d’en décider.

Ce matin, nous avons recueilli les réactions de quelques-uns des candidats. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à rejoindre les candidats du Parti populaire du Canada et du Parti rhinocéros.

40 jours pour convaincre

Les élections déclenchées accélèrent le mouvement et les obligeront à mettre de l’avant leur stratégie.

« Et là c’est sûr qu’on va accentuer la cadence pour s’assurer de bien faire le tour de tous nos milieux en Beauce. C’est important pour moi d’aller rencontrer les gens dans chacun dans leur milieu. On va augmenter la cadence à partir de demain sur les tournées et les visites dans toute la Beauce. On a un bon bout de parcouru, on va continuer à la parcourir parce que j’ai trouvé ça vraiment intéressant les échanges que j’ai eu avec les citoyens, des gens d’affaires, des chefs d’entreprises ça été vraiment enrichissant pour moi. Je continue cette tournée. Moi ce qui est important pour moi en ce moment encore c’est aussi d’écouter ce que les gens ont comme préoccupations et leurs besoins. » Richard Lehoux, Parti conservateur du Canada

« Ça va être d’aller rencontrer les gens et faire sortir mon message le plus possible en lien avec l’environnement. On a un beau plan économique pour faire une transition vers une économie plus verte. Je pense qu’on a plein de solutions qui sont disponibles, mais ça prend la volonté politique de les mettre en place. C’est vraiment le message que je veux passer le plus possible : ce que le Parti vert peut apporter aux Beaucerons. J’aimerai qu’ils prennent le temps de regarder la plate-forme qui va sortir prochainement pour découvrir ce que le Parti vert a à offrir. On n’a pas des positions extrémistes sur l’écologie. On a vraiment des belles choses à apporter au niveau de l’économie, de la santé, de l’éducation. » Josiane Fortin, candidate Parti vert du Canada

« Aller à la rencontre des 40 municipalités et de tous les citoyens de ces municipalités dans le beau comté de Beauce. Évidemment on multiplie les sorties, les rencontres avec les citoyens que ce soit au restaurant que ce soit le porte à porte ou que ce soit dans les entreprises de la Beauce pour aller leur parler directement. C’est le contact avec les gens pour moi qui est le plus important. » Adam Veilleux, candidat Parti libéral du Canada

« On savait que les élections allaient être déclenchées dans ces journées-là, mais le fait que j’ai pris une décision plus tardivement ça bouscule les choses un peu plus. Je ne suis pas prêt comme les autres partis en Beauce peuvent l’être. Je prends une chose à la fois. On va arriver à l’élection en même temps que les autres. J’ai un travail, j’ai un gagne-pain et je ne peux pas me permettre de m’absenter pendant 4 semaines, mais je vais essayer d’ajuster le plus possible la campagne avec mon travail. C’est sûr que je devrai prioriser certaines actions à faire au cours de ces 40 jours. » Guillaume Rodrigue, candidat bloquiste

La relation avec les autres candidats

Chacun s’est exprimé sur leur perception de la relation qu’ils auront avec les autres candidats durant les prochains jours.

« C’est sûr que je vais faire une belle campagne sur le terrain avec le plus grand respect de tous les candidats et les candidates. J’espère que ce sera de même pour tout le monde. Je pense que ce qui est important en politique c’est de bien défendre son point de vue, mais tout en respectant le point de vue des autres. » Richard Lehoux, candidat conservateur

« Ça montre l’intérêt qui est toujours présent pour la politique. C’est intéressant de voir que les gens s’intéressent encore à la politique. Parce qu’on entend souvent que les gens sont désabusés. L’exercice démocratique, plus il y a d’options mieux c’est pour les gens. » Josiane Fortin, candidate du Parti vert du Canada.

« C’est clair que ça va être une campagne qui va être extrêmement serrée en Beauce. Moi je suis là pour défendre les idées du Parti libéral, mais pourquoi ces idées-là seraient les meilleures pour la classe moyenne, seraient meilleurs pour la classe économique, les entreprises de la Beauce. Donc oui ça va être une bataille très serrée. C’est pour cela que j’encourage au maximum tous les citoyens, les 86 000 électeurs de la Beauce à sortir et à aller exprimer leur droit de vote le 21 octobre prochain. » Adam Veilleux, candidat libéral

« C’est sûr que je ne suis pas connu, je me présente pour un des partis peut-être présentement qui est dans les plus impopulaires en Beauce. C’est une candidature différente. Je suis issu du milieu communautaire. Pour le moment, avant que les Beaucerons aient entendu mon message qui ne les rejoint pas, je leur demande juste d’avoir une certaine ouverture envers ce que j’aurai à dire au cours de la campagne. » Guillaume Rodrigue, candidat Bloc Québécois

EnBeauce.com suivra la campagne

EnBeauce.com suivra la campagne électorale et les élections fédérales 2019 avec attention. Vous pourrez vous informer sur les différents candidats et les différents enjeux de la région.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Où était Maxime Bernier?

    Mélissa - 2019-09-12 17:07