Publicité
1 octobre 2019 - 17:00 | Mis à jour : 17:05

Élections fédérales 2019

Quatre candidats débattent au Cégep Beauce-Appalaches

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le Cégep de Beauce-Appalaches recevait aujourd’hui quatre des candidats de la circonscription de Beauce venus débattre sur des questions proposées par l’Association générale des étudiants (AGE). Messieurs Guillaume Rodrigue (Bloc québécois), Adam Veilleux (Parti libéral du Canada), Richard Lehoux (Parti conservateur du Canada) et madame Josiane Fortin (Parti vert du Canada), ont échangé leurs points de vue sur l’environnement, les inégalités sociales, le fardeau fiscal et le multiculturalisme. Mme Suzanne Bougie fut l’animatrice.

L’environnement

Les deux premières questions portaient sur l’environnement.

M.Lehoux a débuté en alléguant que le Parti conservateur était le seul parti qui a déposé un plan qui contient au-delà de 55 mesures. Bien que M.Veilleux a été le dernier à s’exprimer, il a voulu démentir les propos tenus par le conservateur en déclarant que le Parti libéral avait bien déposé une plateforme avant eux.

Quant à M.Rodrigue et Mme Fortin, ils étaient d’accord entre autres de cesser de financer les industries pétrolières et de rendre plus accessible l’achat aux véhicules à énergie verte. De plus, le Parti vert croit qu’en annulant le projet de pipeline cela permettra:

« de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 60 % relativement à ce que l’on avait en 2005, on veut faire cela d’ici 2030 et en 2050 on vise à avoir un pays qui est carboneutre.

Lors de l’allégation que le développement économique canadien repose sur des stratégies à courte vue au détriment des préoccupations environnementales, le libéral a défendu son gouvernement en disant que les mesures concrètes de 2015 avaient eu un grand impact sur la diminution des GES. Le bloquiste a rappelé que :

« La déclaration de Justin Trudeau disait que les GES avaient diminué de 22,5 %, quand en réalité, ils ont diminué de 2 % depuis 2005. Le chiffre de 22,5 % c’était en projection avec ce que vous proposiez d’ici 2030. » qui fut approuvé par les deux autres candidats.

Répartition de la richesse et réduction des inégalités sociales

Mme Josiane Fortin, propose d’offrir un revenu minimum garanti et d’éliminer les frais de scolarité pour offrir une chance égale à tous. M.Veilleux considère que la création de programmes pour les familles permet de faire rouler l’économie. M.Rodrigue considère qu’il faut reconnaître que le tissu social est fort au Canada et qu’il faut continuer les efforts actuels.

Tandis que M. Richard Lehoux croit que « d’abord il faut une saine gestion des finances publiques » et que par la suite des mesures telles que l’abolition de la TPS sur le chauffage résidentiel et la réduction des impôts sur le congé parental aideront.

Réduction du fardeau fiscal

Tous les répondants croient qu’il est possible de réduire le fardeau fiscal des Canadiens tout en assurant l’accès à des services et des infrastructures publiques de qualité, et ce sans accroître les niveaux d’endettement du pays.

« On a fait des investissements parce qu’on est en rattrapage. Il n’y a pas eu d’investissement dans les infrastructures au Canada pendant les 10 années de M.Harper. Tout ce qu’il y a eu c’est des coupures. » Adam Veilleux

« Je pense que c’est faisable, mais pour cela il y a des enjeux majeurs qui doivent être abordés. Je suis convaincu qu’on peut y arriver en faisant une saine gestion des finances publiques tout en préservant la qualité des services. » Richard Lehoux

« Je crois que c’est possible, avec une saine gestion des finances publiques et ça commencent en campagne électorale », mentionne Guillaume Rodrigue en parlant des promesses électorales.

« Pour pouvoir offrir de nouveaux services sans accroître l’endettement, il faut faire des choix. On vise de rétablir l’équilibre budgétaire dans 5 ans. » Josiane Fortin

L’immigration

Le Parti vert ne désire pas réduire les taux d’immigration actuels et veut maintenir ce qui est déjà en place pour assurer l’intégration des immigrants. Adam Veilleux aimerait attirer les immigrants en Beauce. Tandis que M.Rodrigue appuie l’obligation de passer le test en français pour recevoir sa résidence permanente. Le conservateur maintient qu’il faut soutenir l’immigration, mais qu’il fallait mieux le choisir en ciblant les besoins de la région.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.