Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 août 2018 - 04:00 | Mis à jour : 19 septembre 2018 - 20:16

Aux Deux-Rives, Samuel Poulin défend l'éducation et la gestion de l'offre

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Toutes les réactions 5

(Saint-Georges, Québec) Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Beauce-Sud, Samuel Poulin, a dévoilé hier après-midi, devant l'école des Deux-Rives, les orientations de son parti en matière d'éducation, « un thème qui [lui] tient particulièrement à coeur ».

Celui qui aspire à mettre la main sur Beauce-Sud a visité différentes écoles, des plus petites aux plus grandes, dans plusieurs municipalités de la circonscription. Il a aussi rencontré le Centre universitaire des Appalaches, qu'il a qualifié de « centre ayant un historique important pour notre région », et le Syndicat de l'enseignement de la Chaudière.

« Je tenais à faire toutes ces rencontres-là avant de venir vous rencontrer afin de vous présenter les grandes orientations de la CAQ en ce qui a trait à l'éducation », a lancé aux journalistes le candidat de 27 ans. 

Quelques éléments du programme

Un gouvernement de la CAQ mettrait en avant des services supplémentaires afin de dépister et d'accompagner les enfants qui ont des troubles de l'apprentissage ou du développement. En abolissant les élections scolaires et en créant des centres de services aux écoles, un gouvernement Legault donnerait plus de pouvoirs aux directions d'école, aux enseignants, aux professionnels et aux parents, « ceux qui s'occupent directement de nos enfants ». Dans le même ordre d'idée, davantage d'orthopédagogues, d'orthophonistes et de psychoéducateurs seraient mis au service des élèves.

Dans un autre ordre d'idée, le parti de centre-droit veut accorder un meilleur traitement salarial de départ aux enseignants, limiter le nombre d'élèves à besoins particuliers par classe et ouvrir de nouvelles classes spécialisées.

Par ailleurs, un gouvernement caquiste ferait en sorte que les élèves du primaire aient au moins 20 minutes de récréations par jour, et ce, dans toutes les écoles primaires. Sous la direction politique de François Legault, les écoles primaires et secondaires termineraient leurs activités à 17 h pour qu'une heure d'activité parascolaire ait lieu, que ce soit pour les sports, les activités culturelles et l'aide aux devoirs.

Enfin, la formation politique donnée gagnante dans tous les sondages miserait sur la formation professionnelle et réviserait le mode de financement des cégeps pour consolider ceux qui sont en région.

« Il est possible de faire le choix de la formation professionnelle du premier coup, d'avoir de bonnes conditions, de gagner un bon salaire. Si on valorise la formation professionnelle, ça va régler la question de la pénurie de main-d'oeuvre. Et ça va permettre de garder nos jeunes Beaucerons en Beauce. »
- Samuel Poulin, le candidat de la CAQ dans Beauce-Sud

À la défense de la gestion de l'offre

La CAQ et Samuel Poulin défendent la gestion de l'offre « à longueur d'année », bien que le Québec ait un poids minime dans les tractations en cours entre le Canada et les États-Unis. C'est l'État fédéral canadien qui aura le dernier mot et qui décidera si brèches seront faites dans le bouclier de la gestion de l'offre.

« On est la seule formation politique à considérer les agriculteurs comme des entrepreneurs. C'est notre garde-manger collectif ; c'est du monde qui travaille fort. On va défendre la gestion de l'offre, et on va tout faire pour que Justin Trudeau comprenne que les pintes de lait ne sont pas négociables. »
- Samuel Poulin

En concordance avec cet engagement, l'ex-animateur de radio tapisse ses affiches électorales d'autocollants jaunes sur lesquels il est écrit : « Défendre la gestion de l'offre, j'y crois ! »

Rappelons que tous les partis politiques présents à l'Assemblée nationale défendent la gestion de l'offre. Cette semaine, le chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée, a invité ses adversaires à faire front commun afin d'envoyer un message fort au premier ministre du Canada, Justin Trudeau. Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a refusé cette invitation stratégique, mais appuie néanmoins bec et ongles la gestion de l'offre.


 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Wow, beau parti de centre droit. Défendre la gestion de l'offre = gauche basé sur un modèle inefficace des années 70.

    Stormy Daniels - 2018-08-31 08:44
  • Comprends pas pourquoi...ce dossier est fédéral!

    Chacun sa cour - 2018-08-31 11:19
  • Mon gars a un handicap depuis sa naissance. L'accompagnement qu'il a en adaptation scolaire est parfait. Il a été pris en main depuis sa naissance par IRDPQ et CRDP . Qui ont fait la liaison pour son intégration préscolaire et scolaire. Il débute sa 5e année au Deux-Rives (1e année a cet école). Avant son entrée tout son integration avait déjà bien préparé au printemps. Et tout était déjà bien adapté pour son entrée de cette semaine. Nous avons droit a un encadrement de personnels dévoué a la CSBE.
    La CAQ est favorite par les sondages pour les prochaines élections. Oui ça prend de l'argent dans l'éducation. Mais a mon avis, c'est des investissements dans la maintenance et modernisation des bâtiments que ça prend.

    Bon sens - 2018-08-31 20:00
  • desoler samuel poulin tu avais mon vote jusqua auj mais defendre la gestion loffre tu viens de me perdre

    connaiseur - 2018-08-31 22:00
  • À ce que je sache, il y a seulement le chef de la CAQ qui était absent à la conférence de presse à Longueuil hier pour faire front commun pour conserver la gestion de l'offre. Legault la gaffe a préféré ne pas modifié son horaire... pour faire une annonce ! Un autre manque de jugement! Le 1er octobre, faisons que Legault prenne une longue pause...Il ne sera jamais prêt à gouverner.

    Christian - 2018-09-01 08:52