X
Rechercher
Publicité

Défaite du chef du Parti populaire du Canada

Maxime Bernier: défait après 13 ans de mandat

durée 09h45
22 octobre 2019
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste
5ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

Voir la galerie de photos

De nombreux partisans du Parti populaire du Canada (PPC) et médias étaient entassés dans la salle du club de golf de Beauceville hier soir pour attendre avec impatience les résultats des élections en Beauce. Lorsqu’il y a eu confirmation de la victoire du conservateur, Richard Lehoux, le silence s’est fait chez les sympathisants du chef du Parti populaire du Canada et du député sortant.

À lire également: 
Richard Lehoux est élu pour une première fois en Beauce​

Vidéo : Discours complet de la soirée électorale de Maxime Bernier
Entrevue vidéo : un coup dur pour Maxime Bernier

Une soirée douloureuse pour M. Bernier

Après quatre mandats et treize années en tant que député de Beauce, Maxime Bernier a dû tirer sa révérence se retrouvant à 6 000 votes derrière son adversaire avec 28,4 % des voix.

C’est après une dizaine de minutes d’attente que la directrice générale du parti, Johanne Mennie, est venue s’exprimer la première.

« Malgré la défaite, c’est toutefois une soirée historique. La toute première soirée électorale du Parti populaire du Canada et ce fut tout un parcours », dit-elle avec émotions.   

Par la suite, le chef du PPC a fait son entrée tenant la main de son épouse sous les applaudissements de la salle. Il a monté sur l’estrade et a ouvert son discours en mentionnant qu’il avait eu le privilège de « défendre les intérêts des Beaucerons et les valeurs beauceronnes » et que cela « a toujours été la raison première » de son engagement en politique.

L’homme politique a accepté avec « humilité » sa défaite reconnaissant que les électeurs avaient décidé d’accorder leur confiance à une autre personne.

La fin en tant que député, mais une suite pour son parti

En tant que chef d’un parti, il a vite tourné son discours sur ses 315 candidats et candidates :

« Ils ont fait preuve d’un courage extraordinaire et remarquable en défendant nos principes et nos valeurs. Ils l’ont fait malgré les attaques honteuses de la part de nos opposants », mentionne-t-il.

Malgré sa déception devant les chiffres et la non-élection de ses représentants, il promet que rien n’est terminé et que ce n’était que le début.

« Les questions que nous avons soulevées pendant la campagne ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Nous serons là pour critiquer le prochain gouvernement et offrir de meilleures solutions. Nous allons continuer de nous battre pour la liberté, la responsabilité, l’équité et le respect. Nous serons plus fort la prochaine fois. Ce n’est qu’un début pour le Parti populaire », termine-t-il avant de remercier et d’embrasser son épouse.

Un personnage médiatique

Après son discours, M. Bernier a tenu une mêlée de presse qui a soulevé les passions, autant chez les journalistes que chez les gens présents dans la salle. Malgré sa défaite, il a répondu et rencontré tous les médias qui le désiraient. Il n’a pas caché sa déception et le besoin de temps pour se remettre de cette longue campagne.

Vous pourrez lire et écouter l’entrevue accordée à EnBeauce.com dans la journée

commentairesCommentaires

5

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • CL
    Claude Labbé
    temps Il y a 2 ans
    Comme un grand politicien du Québec avait mentionné après une défaite!!! On se dit à la prochaine. L'important ces de ne pas renoncer.

    Prenez un peu de recul et de repos M. Bernier par la suite, vous serez en mesure de repartir.
  • L
    Lou
    temps Il y a 2 ans
    Moi je vous dit allez chercher des candidats crédibles et vous aurez pleins de gens en arrière de vous.
  • R
    Réaliste
    temps Il y a 2 ans
    Les deux tiers des beaucerons n'en veulent plus. L'on se moque de lui et de nous dans le reste du Canada. Le temps est venu pour lui de prendre un GRAND repos et laisser d'autres vénérables gens d'ici nous représenter.
  • G
    Georges
    temps Il y a 2 ans
    Allez défendre les intérêts de la circonscription où vous habitez. Bonne chance.
  • P
    Paul
    temps Il y a 2 ans
    On va s'en remettre c'est certain.
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 janvier 2022

Les élections de l’année

Nous avons eu droit à deux campagnes électorales cette année au Québec: l’une prévue sur la scène municipale pour le 7 novembre, l’autre surprise sur la scène fédérale, annoncée en plein mois d'août pour le 20 septembre. Élections fédérales — 20 septembre Des élections fédérales le 20 septembre Moins de deux ans après le dernier scrutin, le ...

10 novembre 2021

Légère augmentation du nombre de femmes élues en Chaudière-Appalaches

À l'issue du scrutin municipal de dimanche, le nombre de femmes qui ont été élues en Chaudière-Appalaches a augmenté d'environ 3 % par rapport à l'élection quatre ans passées. Ainsi, la région administrative est passée de 28 % d’élues en 2017 à 30,9 % en 2021, selon les données que vient de publier le Réseau des groupes de femmes ...

8 novembre 2021

Un taux de participation au vote de 92,3% dans la municipalité du Lac-Poulin

La municipalité du Lac-Poulin pourrait bien être l'endroit où le taux de participation au scrutin électoral d'hier est le plus élevé au Québec. En effet, 180 des 196 personnes officiellement inscrites sur la liste électorale se sont prévalues de leur droit de vote, ce qui se traduit par un taux de participation de 92,3%. Toutefois, personne au ...