Publicité

4 novembre 2021 - 14:00

Élections municipales 2021

Une lutte entre Yvon Asselin et Rabia Louchini pour devenir maire de Sainte-Hénédine

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Les citoyens de la municipalité de Sainte-Hénédine devront eux aussi choisir celui ou celle qui sera à la tête du conseil. La lutte se joue entre l’ancien maire, Yvon Asselin, et de l’actuelle conseillère, Rabia Louchini.

Le siège a été libéré par Michel Duval qui était à la tête du conseil depuis huit ans. Deux places de conseillers sont également à combler.

Yvon Asselin
Le candidat avait décidé en 2013, après quatre mandats, de laisser sa place à Michel Duval, considérant qu’il avait besoin de prendre une pause. En 2017, il avait affronté son actuelle adversaire pour un poste de conseiller. Il n’a pas de programme en tant que tel, mais est d’accord qu’il faut plus de place en garderie pour les jeunes familles et veut travailler sur le dossier de l’eau potable.

Rabia Louchini
La propriétaire des Serres Amara, est conseillère depuis 2017. En tant que femme d’affaires, elle est persuadée qu’il y a moyen d’attirer plus d’entreprises à s’installer dans la localité. Elle veut mettre ses efforts sur la création de places en garderie, de restaurer les infrastructures locales, créer des logements sociaux, d’aménager un parc et travailler en collaboration avec les municipalités avoisinantes.

Les conseillers
Un duel se déroulera pour le poste 1 de conseiller entre Réjean Deblois (sortant) et Benoît Roy et un autre pour le poste 2 de conseiller entre Pascal Laverdière et Clermont Maranda (sortant).

Conseiller Poste 3 : Claude Lapointe — Élu
Conseillère Poste 4 : Marjolaine Lachance — Élue
Conseiller District 5 : Jacques L’Heureux — Élu
Conseiller District 6 : Francis Tardif — Élu

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.