Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Campagne électorale Beauce-Sud

Rareté de main-d’œuvre : Samuel Poulin s'appuie sur le virage numérique et les travailleurs expérimentés

durée 16h15
13 septembre 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le candidat de la CAQ et député sortant de Beauce-Sud, Samuel Poulin, continuera dans un prochain mandat à soutenir le virage numérique des entreprises tout en encourageant le maintien et le retour des travailleurs expérimentés, pour répondre à la pénurie de main d'oeuvre dans le comté.

C'est du moins ce à quoi il s'est engagé aujourd'hui, en conférence de presse, en compagnie de la candidate de la circonscription de Champlain et présidente sortante du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, au sortir d'une visite de l’entreprise Boccam de Saint-Georges.

« Les entrepreneurs peuvent et pourront compter sur nous. Le Parti conservateur du Québec ne croit pas à l'aide aux entreprises alors que ceci permet d’accepter de nouveaux contrats, d’augmenter les salaires des employés en Beauce et de contrer la rareté de main-d’œuvre. Si notre économie va aussi bien et que nous pouvons investir dans les missions de l’état, aujourd’hui, c’est sans aucun doute, grâce à l’équipe que forment nos entrepreneurs et le gouvernement du Québec », a souligné Samuel Poulin.

Sur le plan robotique et numérique, il a rappelé comment le gouvernement, avec des partenaires comme Investissement Québec et le Conseil Économique de Beauce (CEB), avait été très actif dans les investissements auprès d’une cinquantaine de petites, moyennes et grandes entreprises de Beauce-Sud pour qu'elles demeurent compétitives et qu'elles puissent accepter de nouveaux contrats.

Par ailleurs, Mme LeBel et M. Poulin ont confirmé qu’un prochain gouvernement de la Coalition Avenir Québec rendra optionnelle la cotisation au Régime des rentes du Québec (RRQ) pour les travailleurs âgés de 65 ans et plus afin de contrer la rareté de main-d’œuvre.

La CAQ veut qu’il soit payant pour ces travailleurs de rester ou de revenir sur le marché du travail s’ils le souhaitent. Cette mesure représente une économie pouvant atteindre 3 000 $ par an. Elle n’entraînera aucune augmentation des cotisations pour les autres travailleurs et pour les employeurs. Cette nouvelle mesure s’ajoutera à la bonification du crédit d’impôt pour les travailleurs expérimentés.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h30

Recomptage dans Beauce-Nord: c'est le bureau national du PCQ qui décidera

La décision de demander ou pas un recomptage judiciaire dans la circonscription de Beauce-Nord, à la suite du résultat du scrutin de lundi soir, sera prise par le bureau du chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime. C'est du moins ce qu'à laissé savoir le candidat défait dans le comté, Olivier Dumais, dans le message de remerciements ...

4 octobre 2022

Jonathan Poulin accepte le verdict des électeurs de Beauce-Sud

Dans un message vidéo diffusé sur sa page Facebook en après-midi aujourd'hui, le candidat du Parti conservateur du Québec dans Beauce-Sud, Jonathan Poulin, a fait part qu'il acceptait le choix des électeurs qui ont réélu, par une faible majorité de 425 voix, le député sortant de la CAQ, Samuel Poulin. C'est après avoir assisté au dépouillement ...

4 octobre 2022

Le maire de Saint-Georges félicite Samuel Poulin de sa réélection

Le maire de Ville de Saint-Georges, Claude Morin, félicite le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, pour sa réélection, lundi soir. « J’ai félicité Samuel tard en soirée lundi pour sa victoire. Il a été fort et courageux de poursuivre cette campagne malgré la maladie de son père qui est décédé quelques jours avant la fin de ...