Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Porte-couleurs du Parti libéral du Québec dans Beauce-Nord

Le candidat Clermont Rouleau en six réponses

durée 18h00
28 septembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Salle des nouvelles

En prévision du scrutin de 3 octobre, EnBeauce.com a fait parvenir un questionnaire électoral à tous les candidats qui aspirent à devenir député des circonscriptions de Beauce-Nord et de Beauce-Sud.

Voici les réponses envoyées par Clermont Rouleau, du Parti libéral du Québec, qui se présente dans Beauce-Nord.

Présentez-vous en quelques lignes

Travailleur acharné de 58 ans, toujours prêt à aider les autres, je demeure à la limite nord du comté à Saint-Étienne. Je suis marié et nous sommes les parents de deux grands enfants et de quatre petits-enfants.

Diplômé du Cégep de Lévis-Lauzon en électronique industrielle. J'ai travaillé en industrie pendant 20 ans, dont cinq à mon compte. Maintenant, j'opère une dépanneuse pour poids lourd que vous avez peut-être croisée dans le comté.

Advenant votre élection comme député de Beauce-Nord le 3 octobre, quel sera le premier geste significatif ou la première action concrète que vous allez poser pour la circonscription?

Afin de démontrer le sérieux de mon engagement, mon premier geste concret sera le début du projet du pont de Saint-Joseph-de-Beauce.

Parmi les enjeux suivants, lequel est véritablement votre priorité numéro 1 d’intervention: économie, éducation, emploi, environnement ou santé? N’en retenir qu’un seul et expliquer pourquoi.

Tous les sujets sont importants et doivent être traités mais comme la santé, l'éducation et l'environnement relèvent du national, je me concentrerais sur l'économie.

Comme l'économie et l'emploi sont des enjeux reliés de près, mes réponses peuvent sembler convenir aux deux.

Comme nous le savons, les deux dernières années ont été extrêmement dures sur l'économie. C'est pourquoi il nous faut un remède de cheval pour passer au travers. Le retour des jeunes retraités est un atout majeur pour l'économie ainsi que pour l'emploi. Regardons ça du point de vue économique.

Souvent les gens à la retraite sont encore en forme mais leurs rentes sont souvent trop peu. Pour conserver le rythme de vie aussi souvent, ils veulent un emploi à temps partiel, soit pour sortir de la maison ou pour avoir un revenu d'appoint mais souvent l'imposition devient un obstacle qui empêche un retour au travail.

C'est pourquoi nous doublons l'exemption pour l'impôt, soit de 15 000$ à 30 000 $. Dans la même lancée, nous donnerons une allocation de 2000 $ par personne et par année aux aînés de 70 ans et plus qui demeurent à la maison.

Face à la pénurie d’emploi, quelle approche favorisez-vous en premier pour combler les besoins en la matière: travailleurs étrangers, automatisation/robotisation, formation continue avec les institutions d’enseignement ou rétention au travail des 60-69 ans?

Face  à la pénurie de main d'œuvre, ce qui aura une réaction immédiate, c'est la rétention au travail des gens de 60 à 69 ans en mettant en place des incitatifs a cet effet.

À votre avis, l’État doit-il légiférer pour baliser le contenu des réseaux sociaux (Facebook, Instagram You Tube, etc.)?

Avec la violence que l'on voit un peu partout et surtout pendant la campagne, on voit clairement que les réseaux sociaux ont un effet amplificateur et que malheureusement, il va falloir poser des actions concrètes.

À votre avis, est-ce que la Beauce a toujours bonne réputation ailleurs au Québec et dans le reste du Canada?

La Beauce demeure toujours un endroit où les habitants ont une réputation de tête dure et obstinée qui ont toujours une solution à tout.

Vue comme un territoire insoumis, elle inspire toujours le respect du reste de la province, mais comme plus à l'Ouest dans le Canada, bien des gens seraient embêtés de placer le Québec sur la carte,  la Beauce ne fait pas partie de leur vocabulaire.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 octobre 2022

Élection partielle à Beauceville pour un poste de conseiller

En septembre, la conseillère municipale de Beauceville du district numéro 3, Marie-Andrée Giroux avait remis sa démission. C'est pourquoi, qu'une élection partielle doit avoir lieu le 4 décembre afin de pourvoir le poste. Pour le moment, les candidatures sont ouvertes, et s'il y a une seule personne, elle sera élue par acclamation. Les personnes ...

14 octobre 2022

Beauce-Nord : la Cour du Québec rejette la demande de dépouillement judiciaire

Après près de trois jours de délibération, le juge de la Cour du Québec a décidé de rejeter la demande de dépouillement judiciaire qu’avait demandé le Parti conservateur du Québec dans la circonscription de Beauce-Nord. Selon la copie du jugement qui nous a été transmise, on peut entre autres y lire « qu’à la lumière de l’ensemble de la preuve ...

11 octobre 2022

Recomptage dans Beauce-Nord: premier passage en cour ce mercredi

La demande de recomptage judiciaire envoyée par le Parti conservateur du Québec (PCQ) pour la circonscription de Beauce-Nord sera examinée en cour ce mercredi, à 10 h, au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce C'est ce qu'a indiqué le candidat Olivier Dumais, dans une vidéo publiée ce matin sur sa page Facebook. « Ce que je veux que vous ...