Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Porte-couleurs du Parti conservateur du Québec dans Beauce-Nord

Le candidat Olivier Dumais en six réponses

durée 18h00
27 septembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Salle des nouvelles

En prévision du scrutin de 3 octobre, EnBeauce.com a fait parvenir un questionnaire électoral à tous les candidats qui aspirent à devenir député des circonscriptions de Beauce-Nord et de Beauce-Sud.

Voici les réponses envoyées par Olivier Dumais, du Parti conservateur du Québec, qui se présente dans Beauce-Nord.

Présentez-vous en quelques lignes

Le candidat n'a fourni aucune information.

Advenant votre élection comme député de Beauce-Nord le 3 octobre, quel sera le premier geste significatif ou la première action concrète que vous allez poser pour la circonscription?

Je contacterai chacun des élus des 21 municipalités de la circonscription. Mon message sera clair : nous sommes l’équipe d’élus que les électeurs ont choisie.

Ensemble, nous avons le devoir de rapidement former une équipe forte et unie. C’est pourquoi, je souhaite que nous nous mobilisons pour identifier l’enjeu No1 pour la région et qu’ensemble, nous puissions identifier une solution durable.

Parmi les enjeux suivants, lequel est véritablement votre priorité numéro 1 d’intervention: économie, éducation, emploi, environnement ou santé? N’en retenir qu’un seul et expliquer pourquoi.

Je crois qu’un bon équilibre entre ces domaines de compétence est la clé.

Toutefois, la santé m'apparaît comme étant celui nécessitant une attention particulière. Ces derniers temps, nous avons malheureusement pu constater que notre système de santé est mal en point et inapte à remplir sa mission en temps de crise. Il est inacceptable qu’une population entière puisse être prise en otage. Il faut avoir le courage de reconnaître cette faiblesse, de repenser le système et d'investir dans la prévention. Il est donc essentiel que nous puissions débattre de nouvelles idées qui s’inspirent des meilleures.

Face à la pénurie d’emploi, quelle approche favorisez-vous en premier pour combler les besoins en la matière: travailleurs étrangers, automatisation/robotisation, formation continue avec les institutions d’enseignement ou rétention au travail des 60-69 ans?

Cette mesure étant relativement simple à implanter à court terme, la première chose à faire est de favoriser la rétention des travailleurs d’expériences (60 ans et plus). Notre société peut bénéficier de la contribution des travailleurs qui souhaitent prolonger leur carrière sans que ceux-ci ne soient pénalisés sur leurs revenus de retraite.

Notre proposition en ce sens est donc de fournir un crédit d'impôt (3,000$ pour les 60-64 ou 5,000$ pour les 65+). Additionnée au montant de base non-imposable qui passerait de 15,728$ à 20,000 $, nous croyons que ceci pourrait aider nos entreprises à combler une partie de leurs besoins.

À votre avis, l’État doit-il légiférer pour baliser le contenu des réseaux sociaux (Facebook, Instagram You Tube, etc.)?

Je ne crois pas. Considérant la complexité de la chose et le fait que les télécommunications soient de compétence fédérale, je suis d’avis qu’investir temps et argent serait un gaspillage de ressources. Nous avons des enjeux beaucoup plus criants.

À votre avis, est-ce que la Beauce a toujours bonne réputation ailleurs au Québec et dans le reste du Canada?

Oui, plus que jamais. Je crois que nous sommes des leaders dans bien des domaines. Nous sommes fiers de qui nous sommes. Nous sommes accueillants, innovants et savons répondre à l’adversité. Certains iront même jusqu’à dire que nous sommes entêtés!

Mais en bout de ligne, la perception des autres m’importe peu. Ce qui est important c’est l’image que nous avons de nous-même: des gens fidèles à leur valeurs et qui savent qu’ensemble, TOUT est possible.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 octobre 2022

Élection partielle à Beauceville pour un poste de conseiller

En septembre, la conseillère municipale de Beauceville du district numéro 3, Marie-Andrée Giroux avait remis sa démission. C'est pourquoi, qu'une élection partielle doit avoir lieu le 4 décembre afin de pourvoir le poste. Pour le moment, les candidatures sont ouvertes, et s'il y a une seule personne, elle sera élue par acclamation. Les personnes ...

14 octobre 2022

Beauce-Nord : la Cour du Québec rejette la demande de dépouillement judiciaire

Après près de trois jours de délibération, le juge de la Cour du Québec a décidé de rejeter la demande de dépouillement judiciaire qu’avait demandé le Parti conservateur du Québec dans la circonscription de Beauce-Nord. Selon la copie du jugement qui nous a été transmise, on peut entre autres y lire « qu’à la lumière de l’ensemble de la preuve ...

11 octobre 2022

Recomptage dans Beauce-Nord: premier passage en cour ce mercredi

La demande de recomptage judiciaire envoyée par le Parti conservateur du Québec (PCQ) pour la circonscription de Beauce-Nord sera examinée en cour ce mercredi, à 10 h, au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce C'est ce qu'a indiqué le candidat Olivier Dumais, dans une vidéo publiée ce matin sur sa page Facebook. « Ce que je veux que vous ...