Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plan pour une économie verte 2030

Plus de 1,131 G$ seront consacrés à la lutte contre les changements climatiques en 2021-2022

durée 11h15
11 avril 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Le Plan pour une économie verte 2030 du ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette, est officiellement entré en vigueur le 1er avril. C'est 1,131 milliard de dollars qui sont prévus pour la première année de sa mise en œuvre.

Sous la présidence d'Alain Webster, professeur titulaire au Département d'économique de l'École de gestion de l'Université de Sherbrooke, un comité de 12 professionnels conseilleront le ministre sur les orientations, les programmes, les politiques et les stratégies en matière de lutte contre les changements climatiques. Cela en tenant compte de l'évolution des connaissances scientifiques et technologiques ainsi que des consensus scientifiques en cette matière.

Les membres du comité sont majoritairement issus du milieu scientifique. Ils possèdent des compétences et des expériences significatives et pluridisciplinaires en matière de lutte contre les changements climatiques, ainsi qu'en administration gouvernementale, en finance responsable et en gestion des entreprises.

Ces derniers sont déjà à pied d'œuvre, le ministre ayant sollicité leurs avis sur quelques sujets, dont :

- les moyens à mettre de l'avant pour réduire de façon substantielle les émissions de gaz à effet de serre (GES) du transport lourd, en particulier dans le secteur du camionnage;

- les modes de financement mixtes et innovants qui pourraient être mis à contribution d'ici deux à cinq ans pour appuyer la transition climatique;

- les technologies de l'avenir et de rupture représentant des potentiels de réduction d'émissions les plus importants, en tenant compte de la composition industrielle du Québec et du maintien de sa compétitivité;

- et l'identification des potentiels pour atteindre la carboneutralité à l'horizon 2050.

Rendu public en novembre dernier, le plan de mise en œuvre du Plan pour une économie verte 2030 bénéficie d'un cadre financier de 6,7 milliards de dollars sur cinq ans.

De ce nombre, plus de 1,13 milliard de dollars qui est prévu pour la lutte contre les changements climatiques en 2021-2022.

« Avec une somme inégalée de 1,131 milliard de dollars cette année, je suis convaincu que la mise en œuvre du Plan pour une économie verte 2030 qui s'amorce donnera un sérieux coup de barre dans notre lutte collective contre les changements climatiques. En appui, le comité consultatif d'experts jouera un rôle essentiel en portant à notre attention des orientations et des mesures qui bonifieront son action », d'exprimer Benoit Charette.

Notamment, 393,2 millions de dollars sont prévus pour l'électrification des transports, 149,8 millions de dollars pour aider la décarbonisation du secteur industriel et 47,7 millions de dollars pour des mesures d'adaptation. À ceci viennent s'ajouter 1,492 milliard de dollars d'investissements supplémentaires dans le Plan québécois des infrastructures pour le développement des réseaux de transport collectif.

Par ailleurs, rappelons que les budgets de dépenses accordés au ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ont augmenté de 14,6 % cette année. Ceci porte à 59 % l'augmentation des ressources accordées au Ministère depuis 2018.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 février 2024

Une éclipse totale sera visible à Saint-Georges le 8 avril  

Une éclipse totale aura lieu le 8 avril prochain et c'est un événement à ne pas manquer puisque la prochaine sera en 2106.  Pour l'occasion, le Club d’astronomie de Saint-Georges de Beauce, en collaboration avec la Fédération des astronomes amateurs du Québec, de la Ville de Saint-Georges, de l'Université Laval et de plusieurs Cégeps, organise ...

19 février 2024

Protection du Grand lac Saint-François: Michel Fournier réélu à la présidence

Michel Fournier vient d'être réélu président de l'Association pour la protection du Grand lac Saint-François (APPGLSF). Le mandat de deux ans lui a été confié par les membres du conseil d'administration de l'Association, qui se sont réunis en vidéoconférence le 12 février. Ces délégués, qui représentant les trois associations sectorielles dont ...

8 février 2024

Changements climatiques: 500 M$ pour accompagner les municipalités

Le gouvernement du Québec a choisi la Beauce pour annoncer aujourd'hui la création d'un programme de 500 M$ pour accompagner les municipalités dans la lutte contre les changements climatiques. En effet, le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette, et son homologue ...